Annexe 5 : La Vielle Magie et la Magie Noire.


Forum RPG Au temps des Marauders; 1982 - Grande-Bretagne sous la soumission de Lord Voldemort; contexte evolutif; Avatar réels;

 

Partagez
 

 Annexe 5 : La Vielle Magie et la Magie Noire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Admin
Messages : 255
Date d'inscription : 20/05/2018
Crucio

La Magie

« LA MAGIE .»



L’Ancienne Magie, la Magie Ancienne ou encore la Vieille Magie est un sujet très peu connu des sorciers actuels pour la bonne raison qu’elle ne se pratique pas avec une baguette et qu’elle est généralement incontrôlable. Personne n’a vraiment conscience qu’elle est là et pourtant, elle est partout autour.

Les malédictions (/!\ nous ne parlons pas ici des sortilèges de magie noire) seraient très souvent associées à l’Ancienne Magie, de même que lorsqu’un innocent se sacrifie pour quelqu’un d’autre, l’individu protégé ne peut mourir, protégé par cette même magie. Celle-ci a un rapport avec la Mort et la Vie, et les sentiments qui y sont reliés, comme l'Amour.

On raconte que les Reliques de la Mort ont quelque chose à voir avec cette magie, notamment parce qu’en étant propriétaire des trois reliques, on devient le Maitre de la Mort...
De nombreuses légendes, d'une quelconque mythologie ou non, notamment outre-Atlantique, mettent en scène la Magie Ancienne, alors soi-disant contenue dans un certain objet ensorcelé. Ces légendes ont très tôt éveillé la curiosité des sorciers qui, avant même les Grandes Découvertes du quinzième siècle, sont partis en terre inconnue pour en savoir plus, très souvent sur ordre du Conseil des sorciers de leur pays - l'ancêtre du Ministère de la magie. Il est possible de retrouver des écrits de ces chasseurs de trésors, à condition de savoir où et comment chercher, car cela reste tout de même une branche très floue de la magie...



« La magie noire est une forme de sorcellerie très puissante que seul les mages noirs utilisent. Son usage n'a aucune limite et reste, dans de très nombreux cas, condamnable par le ministère de la Magie. Cette forme de magie peut être condanable par un emprisonnement à Azkaban. »




Tout d’abord, il est important de savoir que la magie noire, comme son nom l’indique, est une source de magie très sombre. Elle ne sert pas à la guérison, ou dans un cadre bien précis, mais plutôt à la destruction. A faire du mal plutôt qu’à faire le bien.
C’est pour cela qu’on la met traditionnellement en opposition avec la magie blanche dite la Vielle Magie. Pour ces deux formes de magies, il faut avoir, de base, un certain potentiel. Une personne profondément claire, pure et gentille sera moins apte à user de magie noire qu’un être qui a déjà une certaine noirceur dans l’âme.

Pour user de magie noire, il faut le vouloir, s’imprégner de l’acte que l’on va commettre avant de jeter son sort. La puissance magique peut être puisé directement en soi, mais, dans le cadre d’un sort qui en demande beaucoup, il faut songer à la puiser d’autres sources : de lieux qui ont déjà un certain passif par exemple, où des méfaits importants ont étés commis en usant de magie noire.
La magie noire, à une certaine échelle et lorsque la personne a atteint un certain niveau, peut se pratiquer sans baguette magique. Pour de petits enchantements au début et pour des maléfices plus important par la suite. Cependant, cela demande une immense maitrise que peu de personnes peuvent se vanter d'avoir.

Voici maintenant quelques règles élémentaires qu’il faut connaître lorsque l’on souhaite s’intéresser à cette forme de magie :


 1. Le prix de la Magie Noire.


C’est évident et c’est d’autant plus le cas avec de la magie noire mais cela implique toujours un prix. Quel que soit le sort jeté, il y aura toujours des répercussions, quelles qu’elles soient, sur la personne. Ça peut être, dans le cadre d’un sort que l’on pourrait dire « minime », si l’on considère que la magie noire est une forme de magie comme les autres, des répercussions immédiates.
En lançant un doloris par exemple, on utilise forcément un potentiel magique plus élevé qu’en lançant une formule bénigne comme un lumps.

C’est pourquoi il faut mesurer sa puissance et bien souvent calculer l’impact qu’aura le sort sur sa propre personne. D’autant que dans le cadre des sortilèges impardonnables, ou de tout autres sortilèges de magie noire qui visent à blesser volontairement une personne, il faut le vouloir, réellement. Être dans l’intention de le faire. Et cet effort même va également puiser de l’énergie. Mais ça peut être aussi des répercussions soit antérieures, dans le cadre du pacte que l’on pourrait dire « de vie » : une vie prise pour une vie donnée, ce que nous verrons juste après.

Parfois, les répercussions peuvent même être postérieures, lorsque le sort implique un sacrifice ou la mort de quelqu’un à retardement (quelques semaines voire quelques mois après, durant lesquels la victime sentira ses forces la quitter lentement et très douloureusement).


 2. L'effet de la Magie Noire sur les sorciers.


Lorsqu’une personne « lambda », c’est-à-dire une personne qui n’a pas été créé en l’utilisant, use de magie noire il y a certains risques et certaines répercussions à connaître. L’utilisation de cette magie est addictive, cela ne fait aucuns doutes, surtout pour les personnes qui ont le potentiel dont nous avons parlé en introduction. Mais, cela créer surtout un effet de cascade : la magie noire créer de la magie noire.
C’est-à-dire que plus la personne sombre en usera, plus elle deviendra sombre.
Elle pourra même, dans les pires moments, se laisser complètement dépasser par sa magie noire, la laisser lui dicter ses actes. Automutilations et blackouts sont alors fréquents dans ce genre de situation. Sans compter ce que les personnes ayants vécus ce genre de situation appellent bien souvent « le » ou « les », dans les pires cas, « voix » qui raisonnent fréquemment dans leur tête. Une voix intérieure qui va dicter un comportement à la personne, une voix qui peut parfois prendre la forme (inconsciente) d’une personne que l’on a connue ou qui peut aussi être totalement inconnu à nous.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crucio.forumactif.com
Admin
Messages : 255
Date d'inscription : 20/05/2018
Crucio

Pour aller plus loin...



« LE SANG .»

Comme son nom l'indique, la Magie du Sang est un type de pratique occulte utilisant le sang. Mais pas seulement le sang : toute sécrétion naturelle peut être utilisé car toutes contiennent de l'énergie vitale, mais le sang est le plus utilisé, sans doute parce qu'il est le plus "noble" de tous nos fluides corporels. Le mot "sang" sera le seul utiliser pour tout l'article, mais j'inclus les autres fluides dans le terme.
Cet art est un peu à part dans le sens où c'est plutôt un complément aux autres pratiques pour les rendre plus puissantes, mais aussi, la plus proche de la Magie Noire.


La Magie du Sang utilise certains principes au sujet de sang :
-Le sang est un lien direct avec l'individu dont il provient
-Le sang contient beaucoup d'énergie vitale
-Le sang est un symbole ambivalent, à la fois de vie et de mort
-Même sa couleur est un symbole de puissance, de secret et d'initiation

Cette magie est dangereuse car elle obéit à plusieurs règles strictes qu'il auxquelles il vaut mieux faire attention, en voici quelques unes :
- L’efficacité est redoutable alors il faut être certains de ce que l'on fait
- Le Choc en Retour est réel et ne peut être évité
- Le Choc en Retour est très largement plus puissant que tout autre rituel "classique"
- Tout objet consacré avec votre sang peut être utilisé contre vous très efficacement



« LES RUNES.»

Il arrive souvent que la magie runique soit considérée comme l’un des plus puissants types de magie. L’origine viendrait d’Odin le dieu nordique, qui, Pendu à Yggdrasil par les pieds durant neuf jours et neuf nuits et blessé par Gungnir, sa propre lance, serait entré dans un état de transe dans lequel les runes lui auraient été révélées. Il les transmit ensuite aux hommes et on en retrouva gravées sur des objets datant d’avant l’ère chrétienne. Plus tard, on les retrouva également dans les régions celtiques. Dans la fantasy et ses races traditionnelles, ce sont souvent les nains qui en sont les plus grands maîtres.
Le principe consiste à dessiner sur une surface ou dans le vide une rune pour lancer son sort. Cependant, cela n’est pas aussi simple car pour réussir, il faut dessiner, penser et dire la rune en même temps. Les trois actions forment un tout qui permet de créer la rune.
Le nombre de runes pour lancer un sort est variable. Généralement plus il est puissant, plus le nombre de runes augmente et donc plus il est difficile à lancer.

Les runes simples servent pour les sorts les moins puissants. Une seule rune, que l’on nomme glyphe dans ce cas là, suffit pour lancer le sort. Elles servent généralement pour des sorts de protections ou d’effets mineurs. Certaines sont nommées les glyphes de garde et servent à protéger un lieu. Quand on y entre et que l’on déclenche le glyphe, un sort est lancé pour neutraliser l’intrus. Seulement leur utilisation est unique, donc si on le déclenche, une fois qu’il a joué son rôle, il disparaît. L’avantage néanmoins est qu’il est facile de charger ces runes. Il suffit de mettre un glyphe de feu dans des flammes ou un de foudre exposé à la foudre pour cela.

Les runes complexes portent bien leur nom car les créer demande une construction particulière avec plusieurs couches de runes. Au départ il y a toujours trois runes de base : au-dessus la rune source (qui donne la provenance de l’énergie pour lancer le sort), puis la rune racine (qui donne l’énergie provenant de la source) et la rune effet (qui donne l’énergie finale et donc le sort).

Afin d’améliorer le sort, on trouve des runes particulières pouvant s’ajouter : les runes de passage (influant sur la manière dont l’énergie est transmise), les runes de soutien (qui renforcent les effets des runes sources, racines et effets), les runes d’amplification et les runes de divergences (qui permettent de rediriger l’énergie).



« LES ELEMENTS.»

Les 4 éléments à l'origine de toutes choses.

Le feu, la terre, l'eau et l'air composent toutes les choses disposant d'un corps physique: les minéraux, les plantes et végétaux, les animaux, etc

Chaque élément est capable d'être transmuté c'est à dire changer sa nature ou sa substance) au contact des autres : l'eau et la terre forment de la boue, l'eau au contact du feu devient vapeur, l'eau et l'air sont à l'origine de la foudre et ainsi de suite. La terre a la capacité supplémentaire de pouvoir transmuter les autres éléments en elle.
La connaissance des éléments permet de mieux appréhender toute chose de par sa nature. On peut ainsi par la suite utiliser une chose ou agir sur elle, en fonction du ou des éléments qui la composent, par analogie, dans le cadre d'un rituel magique.

Certains éléments partagent donc certaines de leurs propriétés. Certains éléments sont contraires (ou opposés). En fonction de la ligne du tableau ci-dessus, on peut voir que :
Le feu et l'eau s'opposent en matière d'humidité et de température (chaud et sec contre froide et humide.
L'air et la terre s'opposent dans le même domaine (chaud et humide contre froid et sec).
Le feu et la terre s'opposent car l'un éclaire et l'autre obscurci, l'un raréfie, l'autre épaissie, l'un met en mouvement et l'autre est immobile.

Le Feu
Il donne de la  lumière, il apparaît clairement sur chaque chose (éclairage) et en chaque chose (feu intérieur ou chaleur biologique). Toutefois, le feu en lui-même est caché et inconnu car il existe par lui-même sans avoir besoin de la matière pour se manifester. Il est immense, invisible dans sa nature subtile, mobile, il régénère, conserve la nature, s'élève toujours vers le haut et réduit la matière (combustion). Il peut autant créer que détruire. Il est présent partout : dans la pierre pour extraire les métaux, dans l'eau pour réchauffer, dans la terre avec la fumée ou les volcans, ou encore dans l'air en créant la vapeur.
Nous faisons une différence entre "feu d'en bas" (infernal) et "feu d'en haut" (céleste). Le premier consumme sans cesse et rend stérile. Le second chasse les esprits ténébreux et est associé aux vertus du feu évoquées plus haut. Personnellement, je ne retiens pas cela comme pertinent dans ma pratique, car trop connoté. Traditionnellement, le feu est considéré comme de polarité masculine et positive (attention, il n'est pas question de bien ou de mal, pensez plutôt à une pile ou à la polarité du courant électrique).

La Terre
La terre est l'objet et le réceptacle de tous les rayons et influences célestes. Elle renferme les substances de toutes choses et contient toutes les vertus séminales.
La terre est la prima-matéria (matière première, je ne fait pas ici référence au terme alchimique) qui permet la manifestation physique et la vie en tant que telle. Elle est fécondée par les autres éléments et donne naissance sans fin. Toutes les choses croissent en elle à l'infini. Les végétaux, les minéraux et les animaux naissent en elle. On peut la considérer comme une Mère universelle. Rafraîchie et exposée à l'air, elle devient fertile. Une fois purifiée par le feu, on peut la faire revenir à l'état pur et simple.Traditionnellement, la terre est considérée comme de polarité féminine et négative.

L'Eau
L'eau est nécessaire à toute vie sur Terre. Tout être est composé d'eau. A travers la pluie, la rosée, l'humidification des sols, elle permet la croissance. Elle est essentielle à la renaissance spirituelle.
J'ajouterai en complément qu'elle purifie et nettoie. Les choses qu'on laisse baigner en elle se décomposent progressivement. Elle dissout donc en partie la matière solide.
Traditionnellement, l'eau est considérée comme de polarité féminine et négative.

L'Air
Il pénètre tous les êtres, les faisant vivre et subsister (respiration). Il lie, remue et remplit tout. Il est le premier à recevoir les influences des corps célèstes et les fait communiquer à chacun des autres éléments. L'Air est symboliquement associé à la communication, car il porte la voix et les sons. L'Air régit aussi les capacités non-physiques comme la télépathie.


Traditionnellement, l'air est considéré comme de polarité masculine et positive.

>Elements composés
Les éléments en fonction de leur degrés s'associent dans des choses matérielles, différencient et donnent des propriétés. On peut aussi relier les éléments à des émotions ou des principes énérgétiques.


En savoir plus?:
 





_________________
- Compte Admin -
Annexe 5 : La Vielle Magie et la Magie Noire. Tumblr_m4p1vbYXOs1qayrkno1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crucio.forumactif.com
 
Annexe 5 : La Vielle Magie et la Magie Noire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solitary Sojourn ou la magie du bleu
» Taktiks é komen ki fo fer
» [1500 pt] La Waaagh Gobiz Khan
» Les chamans et la petite Waaagh !
» [CHAOS] Après les Démons d'avril ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crucio :: . { . . . Plongez dans l'Univers . . . } . :: Règlements & Intrigues :: Annexes-