The supremacy of Pure Blood begin here.
Dans la nuit du 31 octobre 1981.
Attaque perpétrée par les forces du Lord: Peter Pettigrow tue le jeune Harry dans son sommeil pendant que James et Lily Potter sont aux mains des Mangemorts qui perquisitionnent le couple. Peter transplane avant de se faire repérer par ses amis.

Pendant ce temps …
Un groupe de chercheur en médicomagie présentent les résultats d’une étude sur le développement d’un vaccin pour protéger les sorciers des morsures de loups-garous. Personne n’entend parler de la mort du jeune Harry Potter... - Lire le contexte -
RèglementLa vielle magieLe sangPrédéfinisLes BottinsPARTENARIATS
A savoir
# Forum dans l'univers de J.K. Rolling - Première guerre - Uchronie Dystopique - Monde adulte.
# Contexte évolutif, chaque personnage compte!
# Codage par Okhmhaka sur Never-Utopia; Images par Lüly (Eléonore); Codages supplémentaires par Sulpica;
Intrigue
« Harry Potter est mort. L ‘élu a été tué. Le monde magique est proche de sa fin. Résistez ou fuyez! Harry Potter est mort! ». En ce beau matin de novembre 1981, la une de la gazette du sorcier aurait pu annoncer la tragique attaque de Goodrich’s Hollow. Les sorciers du royaume uni auraient pu se réveiller avec une nouvelle bien tragique, s’ils savaient qui était Harry Potter. Au lieu de cela, la gazette annonçait en sa première page la découverte prodigieuse d’un vaccin pour protéger les sorciers des morsures de loups-garous. Nul ne se doutait des terribles événements qui avaient eu lieu dans la nuit, relatés page 12 de la gazette dans un tout petit encadré : « Des Mangemorts perquisitionnent un couple suspecté de faire partit de l’ordre du phénix. Tournant au vinaigre, un enfant meurt durant l’intervention. ». Ni plus, ni moins, le jeune Harry James Potter était mort. La prophétie ne se réalisera jamais. Voldemort venait d’assoir son pouvoir en tant que 1er Ministre de la Magie.
1981; Grande-Bretagne
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Elena Dragomirov " L'hiver est déjà là" [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 55
Date d'inscription : 06/10/2018
Age : 27
avatar

   
Elena DRAGOMIROV

   
VOILA QUI JE SUIS DANS CE NOUVEAU MONDE

   

   
Laissez moi me présenter, je suis née sous le nom de Elena Dragomirov, mais généralement, on me surnomme Ellie, seulement pour les très intimes, soit personne., Ma date d'anniversaire est le 28 Décembre 1955, j'ai donc 26 ans. Je suis originaire de Lom, une ville à la frontière Roumaine et je suis Bulgare. Côté cœur je suis Hétérosexuelle et Veuve, je n'appartiens à plus personne et ce jusqu'à ma mort.
   Je suis une Sang-Pur, et l'on connait ma famille pour être des anciens partisans du régime de Grindelwald. Ma baguette magique est en bois d'Aubépine et plume de phoenix, d'une longueur de 32.7 cm et légèrement flexible, je me sens particulièrement à l'aise avec elle, elle me comprend.
   En dehors de cela, je suis une jeune femme normale mais les runes me sont bien utiles parfois, et je suis officiellement dans le camp des Mangemort, je l'ai ai rejoint il y a quelques années avec mon mari mais depuis quelques mois, il se peut que j'ai changé d'allégeance (Annexe 6 : Les groupes).[/color]
   

 
   
Les apparences sont trompeuses

   
Take me home to my heart.

   

   
Hum hum... Encore une petite tête blonde sous les pans de mes tissus! Parles moi un peu de toi et de ton caractère. Es-tu courageux comme un Gryffondor? Ambitieux comme un Serpentard? Erudit comme un Serdaigle où sociable comme un Poussoufle?
   Je me définis comme une femme dure. Je viens de Bulgarie, du grand Est, d'une ville proche de la frontière Roumaine. Il y fait souvent froid et cela nous forge. La vie à Durmstrang n'était pas non plus des plus faciles, elle m'y a appris beaucoup de choses, notamment la survie. Ici pas de fioritures, pas de traitements de faveurs, dès le plus jeunes âges on fait de nous des adultes et on attend de nous que l'on rentre dans les rangs. L’obéissance et la discipline, c'était un peu nos principes phares.

J'ai été élevé dans un château fort, ni luxueux ni délabré, ici les familles de Sang-Pur ne montre pas leurs richesses par le confort mais, par le pouvoir. Ma famille était très stricte, d'autant plus que j'en étais la seule héritière. Ma mère n'a pas pu avoir d'autres enfants, elle est devenue stériles peu après sa naissance suite à une malédiction. Je devais représenter notre rang et notre hiérarchie. Pas de sentiment, de la froideur sur le visage, une tenue exemplaire et un maintien parfait. Je n'avais pas le droit à l'erreur sinon c'était la punition. Ici chez les Bulgares on n'est pas tendre et les enfants sont souvent maltraités. Nos familles ne nous choient pas, non ici l'amour passe par l'entrainement à la survie. Je n'en ai pas été pour autant malheureuse, je n'ai connu que ça, chez moi et à l'école, j'ai été forgée ainsi.

Je suis passionnée par la magie et la connaissance, elles me fascinent. J'ai passé de nombreuses heures à lire de vieux bouquins poussiéreux plutôt que de m'intégrer à mes camarades de classes. J'étais respectée pour ce que j'étais, il n'y a pas de harcèlement à Durmstrang, on s'entraide tous, chacun à sa place et sert le groupe. Je suis particulièrement douée en magie des Runes. Je trouve qu'elle se rapproche beaucoup de celle que l'on nomme l'Ancienne magie. Les Runes permettent d'enchanter des objets, des lieux, mais aussi de jeter des malédictions et pour se protéger parfois. J'ai poursuivi mes études dans ce domaine avant de rejoindre les rangs du Seigneur des ténèbres.

Je parle peu, je ne suis pas de celle qui aime les longues conversations, j'aime aller à l'essentiel. Je suis d'autant plus solitaire depuis que mon mari est parti. Mon cœur est à vif, même si je ne le montre pas, je pleure toutes les nuits sous mes draps. Cette douleur est insupportable et je ferais tout pour la faire taire. J'ai les nerfs à fleur de peau ces derniers temps, j'angoisse beaucoup et j'ai du mal à me contrôler comme j'en ai l'habitude. Il m'arrive d'avoir des éclats de voix et de m'emporter, ce n'est pas moi. Je dois pourtant me maîtriser à tout prix, pour découvrir la vérité. Je ne crains pas la mort, qu'elle me prenne, je rejoindrais enfin mon mari. Cependant, je crains de trahir mes secrets les plus profonds fassent au Seigneur des Ténèbres, il ne doit en aucun cas apprendre ma nouvelle allégeance. Je sais que je joue un jeu dangereux, j'aime le risque, je suis sur la corde en permanence. Je dois faire attention à ne pas tomber. Je suis d'autant plus sur mes gardes et paranoïaque ces derniers temps. Interprétant tout et n'importe quoi et ces voix qui me murmurent des choses atroces, je n'en peux plus. Je deviens peut-être folle ?
   

 
   En fait, je viens de me rendre compte que je m'en fiche complètement. Parlons d'un truc bien plus passionnant! Mais non... je ne vais pas te parler de tes amours, mais de ton Amortentia! Moi, c'est celle du parchemin neuf déroulé chaque année, de la poussière de mon étagère dans le bureau du directeur, et du parfum de McGonagall! Quoi? Tu te moques? Tu crois vraiment que le tien est meilleur que le mien?
   J'aime particulièrement l'odeur du vieux bois, celui des meubles surtout. Cela me rappelle la bibliothèque de Durmstrang dans laquelle je passais le plus clair de mon temps. Je sens aussi l'odeur de la neige fraiche, oui la neige a une odeur pour ceux qui savent l'apprécier. Cela me rappelle mon pays, mon enfance. Je me sens particulièrement dans mon élément quand la neige recouvre de son manteau blanc le pays de Grande Bretagne.
Et enfin je sens le parfum de mon mari, une odeur corsé, forte qui me rappelle sans cesse sa présence à mes côtés. Il me manque tellement. Parfois j'ai l'impression de le sentir encore aux creux de mes draps.

 
 
   Vraiment? C'est donc ça ton Amortentia? Il n'y avait vraiment pas de quoi se moquer! Maintenant, dis moi, quel est ton épouvantard, petit sorcier ? N'essaie même pas de me faire croire que tu n'as peur de rien où me mentir! Je suis sur ta tête et saurait la vérité!
   Rien que d'y penser j'en frémis d'avance. Je n'ai jamais vu mon épouvantard pourtant je sais ce qu'il me montrera. Son corps nu, pourrissant à l'air libre, rongé par les vers, abandonné aux yeux de tous et surtout par sa femme. Je vois malgré tout son regard de mort, pleins de reproches, je sens qu'il m'en veut, tout cela est de ma faute. Stop s'il vous plait arrêtez ! RIDDIKULUS !
 
 
   Nous avons bientôt finit! Tu vas pouvoir te régaler en gouttant le pudding des elfes de Poudlard! Maintenant, dis moi...  Je sais que le Patronus est un sortilège particulièrement coriace qui demande de l'entrainement, mais je suis certain que tu as une petite idée de la forme qu'il prend ?
   Je n'ai appris le patronus qu'il y a peu. Depuis que je suis l'espionne de Dumbledore. C'est utile pour prévenir des alliés. Je ne sais pas quelle forme il avait avant, si ça a toujours été ainsi, mais, aujourd'hui c'est un corbeau, un grand corbeau sinistre qui déploie ses ailes. Un annonciateur de mauvais présages.
Enfin un corbeau, j'y vois peut-être mal, cela peut-être une Corneille ou un geai moqueur. Je n'ai jamais été très douée pour reconnaître les oiseaux. C'est sur que je n'aurais jamais continuer dans le soins aux créatures magiques !!
   

 
   
A la découverte de vos convictions

   
Let me go and i will run, i will not be silence.

   

   
➜ La guerre est là depuis janvier 1979, soit depuis trois maintenant. Mais qu'en pensez-vous ? Vous a-t-elle tout pris ? Pensez-vous qu'elle se terminera un jour ? Ou peut-être vous plait-elle ?
    La guerre...c'est ma réalité depuis quelques années. Elle ne me fait pas peur. Mon pays en a connu beaucoup, surtout depuis que Grindelwald n'est plus là, au moins lui savait tenir un gouvernement. Partout où je passe, mes robes virevoltant derrière moi, je sens les regards des sorciers apeurés, qui se cloîtrent, qui se soupçonnent les uns les autres. Je sens cette pression permanente sur le peuple de Grande-Bretagne. J'y suis indifférente, j'ai toujours trouvé ce peuple trop fragile, une guerre ne leur fera que du bien pour comprendre que la vie n'est que survie et qu'elle se gagne par le pouvoir.

Pourtant, depuis quelques temps j'ai peur, pas pour ma vie car, comme je vous l'ai déjà dit, je ne crains pas la mort. Non j'ai peur d'être découverte, j'ai peur de souffrir de SA main, je sais que ma punition sera terrible et point de mort facile. J'ai toujours été élevé dans cette idéologie que le Sang Pur prévaut sur les nées moldus, pourtant chez nous chacun à sa place. Si un né moldu défend sa position, peu importe son sang, il gagne le respect de ses pairs. Je ne suis pas forcément en adéquation avec ses massacres et participer aux raids du Lord me rend parfois malade. Je n'aime pas les bains de sang, je préfère aller à l'essentiel, à quoi bon torturer puisque la finalité c'est la mort ?

Mes angoisses ressortent dans cette atmosphère pesante, je ne saurais même pas les expliquer. Je n'ai pas encore été officiellement présenté aux autres membres de l'Ordre. Dumbledore ne me fait pas confiance, tout comme moi. Il attend que je fasse mes preuves. Je sais que cette rencontre, quand elle aura lieu, sera sans retour possible et qu'elle ne risque de ne pas bien se passer. Une mangemorte dans le camps des Gentils ?

Je ne crois ni au mal ni au bien, je cherche surtout la vérité, peu importe ce qu'il me coutera de donner pour ça, je suis prête à tout. Une femme, le cœur à vif, est dangereuse.

 
   ➜ Les tentatives de renverser le régime par l'Ordre du Phœnix ont échouée. Depuis les membres sont poursuivit par les Mangemorts et le Ministère de la Magie. Comment vous positionnez-vous par rapport à l'Ordre ? Que pensez-vous du retour du Lord ? De sa manière de faire ?
   Mon allégeance est depuis quelques années donnée au Seigneur des Ténèbres. Je ne suis pas en adéquation avec toutes ses idéologies, notamment sur les nées-moldus, j'estime qu'ils ont le droit de gagner leurs places dans notre société. Je comprends cependant le Lord, la population sorcière de Grande-Bretagne, les Sang-Pur, sont particulièrement récalcitrant aux mélanges des sangs. Le sang représente pour eux le pouvoir, bien que je n'ai trouvé nul traité et nul travaux véritablement scientifiques à ce sujet. Je reste sceptique.
Je suis les ordres qui me sont donnés, comme un bon petit soldat doit le faire, je suis une arme au service du Seigneur des Ténèbres, il a promis qu'il m'aiderait à atteindre mon but, découvrir la vérité sur le meurtre de mon mari.

Je nourris en secret l'espoir de le ramener, je sais que c'est complètement insensé, fou même, l'amour me donne le tournis et me fait perdre la raison. Pourtant, j'ai l'espoir que si je trouve cette fichu pierre, je saurais enfin et il me sera ramené. Je n'ai pas pu résister à l'idée d'une entrevue avec Dumbledore. Il m'a dit que je risquais de me brûler les ailes, peu importe, je suis prête à tout. Il a accepté de m'aider si en échange je lui fournissais certaines informations capitales. Le Lord me fait confiance et je suis dans un cercle restreint. Je joue un jeu très risqué, je le sais. Est-ce que mes runes me protègerons ? L'oubliette peut aussi être efficace à l'avenir. J'ai du mal en plus de mal à garder mes émotions en place en tout cas, cette situation me met les nerfs à vif. Plus le temps passe et plus cette soif de vérité me ronge. Je n'ai jamais vu son corps. Le camp qui me donnera cela aura mon allégeance forgée dans le fer chaud.

 
   ➜ Que pensez-vous de la Vieille Magie ? Légende ou réalité ? rédigez ici la réponse de votre personnage en quelques lignes. S'y intéresse-t-il ? Y croit-il, déjà, ou considère-t-il qu'il ne s'agit là que d'un conte pour enfants, d'une magie inexistante ?
   L'ancienne magie, elle m'a toujours fasciné. J'ai lu quelques récits dans mon adolescence à la bibliothèque de Durmstrang. Elle parait presque irréelle et pourtant elle est là, à notre portée, tout autour de nous et n'attend que quelqu'un pour s'en emparer. Je suis entièrement convaincu que les Runes sont une forme d'ancienne magie, elles fonctionnent de la même manière, sans baguette, avec des symboles à tracer pour jeter des sorts, des protections. L'une et l'autre sont étroitement liées, si seulement je pouvais découvrir ce lien et m'en servir pour...oui je sais connaître la vérité, je rabâche sans cesse. Je n'ai pas d'autres but en ce moment, ça m'obsède, je n'y peux rien. Je souffre tellement.

J'ai entendu parlé des reliques également, des reliques de la mort. Le symbole de Grindelwald à Durmstrang m'a toujours rendu perplexe et j'ai longtemps cherché pour découvrir ce qu'il représentait. J'ai même pensé à lui demander un entrevu mais impossible, sa prison est bien trop gardée et aucun visiteur ne lui ai accordé. Dumbledore doit en savoir plus sur ce sujet, c'est pour cela que je n'ai pas eu peur de le contacter, je n'ai pas pensé aux conséquences. Me voilà maintenant embarquée dans une sacré m..... . La vérité me rongent, je veux savoir.
Je passe tout mon temps libre à chercher ces reliques, des traces de la pierre de résurrection. Je suis persuadée que c'est aussi de l'ancienne magie. Quelles en sont les limites ? Je pense qu'elle doit offrir des possibilités infinies.

 
 
   
   

 
   
My life before the fall...

   
MA VIE AVANT QUE TOUT BASCULE...

   

   
Je vis le jour le 28 décembre 1955 à Lom, une petite ville Bulgare à la frontière de la Roumanie. Il faisait glacial ce jour là, la neige était d'un blanc étincelant mais, son froid était redoutable. Ma mère a failli mourir à ma naissance et moi avec. Une malédiction avait été lancé lors de sa grossesse par la branche Russe de notre famille, ils voulaient récupérer le domaine familial et le prestige qui va avec. Mes parents furent au courant seulement à ma naissance et c'est l'intervention d'un médicomage particulièrement doué qui put nous sauver toutes les deux. Depuis ma mère est stérile et n'a pas pu avoir d'autres enfants. Je suis la seule héritière de la première branche de la famille Dragomirov. Un grand poids sur mes épaules dès ma naissance. Cela présageait de funestes destins pour mon avenir. Les bulgares sont un peuple superstitieux et tous les signes sont étudiés à la naissance afin de prédire l'avenir du bébé. Le placement des planètes et des étoiles, le temps, l'accouchement. Je suis née avec une tâche de naissance en croissant de lune sur mon épaule droite. Un symbole de plus ? Cela laissait présager tout de même un peu d'espoir, tout aller être question de choix.

Mon enfance ne fut pas facile, comme tous les enfants Bulgares. Chez nous, pas de fioritures, nos parents nous apprennent surtout à survivre et à asseoir notre pouvoir. C'est ce qui est important ici. Par le pouvoir, je gagnerais le respect de mes pairs. Mes parents ne m'ont rien épargné, bien avant que je sois en âge de rentrer à Durmstrang. J'ai dû étudier la magie sans relâche, du plus basique des sorts à la plus complexe des potions. Là où notre famille fait la différence c'est dans l'étude des Runes, nous sommes connus pour être particulièrement doués dans ce domaine. Malheur à quiconque pénètrera le château sans invitation.
Mon entrée à Durmstrang fut mon passage à l'âge adulte. Je me retrouvais seule, sans cocon familial, à devoir faire mes preuves. Cette école m'a énormément appris, je ne regrette en rien ma scolarité là-bas. L'ambiance y est différente des autres écoles de magie. Ici le groupe forme un tout, chacun a une place à prendre, les aînés nous aident autant qu'ils nous testent, le respect se gagne par le pouvoir mais personne n'est mis à l'écart. Nous étions comme un corps de bataille qui crie à l'unisson. Les liens que nous nouons à cette époque sont des liens indestructibles pour la vie. L'étude y est également différente. Durmstrang ne fait pas de différence de magie, elle nous apprend tout ce qu'elle peut. De la magie noire à la magie du bâton. Le bâton est un art issu de l'ancienne magie. C'est un art particulièrement difficile, il faut être très adroit et sentir la magie venant de la terre pour le pratiquer correctement. Les entraînements se font très tôt le matin, bien avant le rassemblement et le levé du drapeau, bien avant le chant de l'école, bien avant l'appel. Je n'ai jamais été très douée dans cette discipline, c'est pour cela que je l'ai vite abandonné à mon arrivée au Royaume-Unis. Je conserve cependant toujours mon bâton dans ma demeure, c'est comme une extension de moi et il m'est précieux.
La vie ici y est très organisée. C'est à nous élève de défendre notre école contre les créatures qui pourraient vouloir y pénétrer. Des rondes sont organisés chaque nuit et chaque élève doit y participer au moins une fois dans le mois. Il y a très peu d'elfes de maisons, c'est à nous d'entretenir nos parties communes, nos dortoirs. Tout manquement à cette discipline donne une punition particulièrement coriace. Il est même arrivé que certains élèves reçoivent des doloris pour fautes graves. Cette discipline de fer a failli faire fermer l'école dans les années 1920, peu après la prise de pouvoir de Grindelwald. La Justice Magique Internationalle trouvait que nos méthodes d'éducation n'étaient pas en adéquation avec le reste des écoles de magie d'Europe.

J'étais une élève très assidue, j'étais véritablement passionnée par la magie et j'ai lu tous les livres qu'il m'était possible de la bibliothèque de Durmstrang. Ici pas de réserve, tout est accessible à qui en fait la demande. L'école nous encourage à nous former par nous même. Elle veut faire de nous des sorciers très autonomes et adaptables en toute situation. J'étais assez solitaire durant ma scolarité mais, très loyale envers mon dortoir. Nous pouvions toujours compter les uns sur les autres. C'est dans ce dortoir que j'ai rencontré Nicolas. Un élève à l'opposé de moi. Il était plutôt populaire, avait cette facilité déconcertante à nouer des liens avec les autres, à s'exprimer en public. Il était assez railleur et ne manquait pas une occasion pour prouver sa force. Les duels ici ne sont pas interdits et même plutôt encourager, ils permettent de monter dans la hiérarchie et d'asseoir sa place. Le bagarreur et le rat de bibliothèque, un couple peu commun que nous formions.

Un lien indéfinissable nous unissait. Il me faisait sortir de ma zone de confort, m'amener toujours dans ses aventures rocambolesques. Je me rappelle le jour où il s'était mis en tête de réveiller le vampire de l'école, Raspoutine, qui garde l'école et lui assure protection par son sang en échange que nous protégions sa dernière demeure. Son cercueil est placé dans les cryptes du château, il est interdit d'accès et s'y faufiler peut vous mener à l'expulsion de l'école. C'était très lugubre et j'ai senti une atmosphère particulièrement malfaisante en rentrant dans les tombeaux. L'air y était irrespirable avec les quantités de poussières qui s'y étaient accumulées. Nous n'avons jamais trouvé l'antre du vampire ce soir là mais bien mieux à mes yeux. Un vieux recueil en runique sur les reliques de la mort, signé de la main de Grindelwald. Je n'en croyais pas mes yeux, cette marque devant laquelle je passais chaque jour dans le hall d'entrée c'était celle des reliques. J'avais cherché dans tellement de livres ce que ça signifiait et voilà que je l'avais devant les yeux. Nicolas ne partagea pas mon enthousiaste, il me laissait comme il les appelait "ces vieux parchemins poussiéreux". J'ai toujours gardé ce parchemin précieusement avec moi, je savais qu'il me servirait un jour. Grindelwald appelait ça un moyen "Pour le plus grand bien". Mes parents étaient partisan de son régime politique. Nous vivions bien mieux quand il était au pouvoir, maintenant le pays est sans dessus dessous .

Avec Nicolas, notre mariage fut naturel à la sortie de l'école. Il embrassa mon nom, une condition que mon père a imposé. Nicolas n'était pas contre, cela lui permettait de prendre un nom prestigieux, de lâcher son nom de famille de sang-purs déchus et de s'élever dans la société Bulgare. Il avait gagné en notoriété. Notre amour n'était pas commun, pas de grandes embrassades à s'en perdre dedans. Notre amour résonnait dans la protection que nous accordions à l'autre. Nous nous étions jurés que rien ni personne ne nous séparerait. Il était basé sur une confiance totale, sur le partage de nos pouvoirs afin de s'élever ensemble. Avoir un enfant n'était pas du tout dans l'ordre de nos priorités. Nous avions faim de pouvoir et de magie.

Quand Nicolas entendit parler de ce qui se passait au Royaume-Uni, de la naissance d'un nouveau mage noir qui menaçait l'Europe, nous savions que notre destin était scellé. Comme mes parents avant nous, nous participerions à son règne et lui témoignerons allégeance pour l'aider dans ces plans. Il était tant que l'Ordre règne à nouveau. Le Lord avait gagné notre respect par ces multiples victoires. J'ai pris la marque en 1975, tout comme mon époux. Lui était plutôt un bras armé, moi un puits de connaissance pour assouvir la soif du Lord sur la magie ancienne de Bulgarie et la magie Runique. Je n'aimais pas particulièrement prendre par aux massacres des populations moldus et n'était pas adéquation avec sa haine des nées moldus. Chez nous, peu importe le sang, chacun a une chance de prouver sa valeur. Mais parfois il faut faire des sacrifices pour le plus grand bien. Et j'étais prête à cela. Je participais rarement en ce sens aux raids du Lord. Tout allait pour le mieux, le plan se mettait en place, seul le temps assoirait définitivement le Lord sur le Royaume-Unie.

Jusqu'à ce jour, le 26 septembre 1981. Le jour où il me fut arraché. Rien que d'y repenser, les larmes coulent encore sur mes joues. Pourtant, j'ai tellement crié et pleuré que je ne pensais plus cela possible. Nicolas a disparu lors d'une mission confiée par le Seigneur des Ténèbres, c'est lui-même qui me l'a appris. J'ai cru que j'allais mourir ce jour là. Le Lord me révéla que les coupables c'était ce putain Ordre du Phoenix, encore eux qui contrecarraient sans cesse nos plans, eux qui venaient de m'arracher ma moitié d'âme. Depuis ce jour je sens comme un vide au fond de moi, que rien ne pourra jamais combler. Son corps ne fut jamais retrouvé. Je trouvais ça étrange, l'Ordre laisse généralement les corps sur place, pourquoi cela serait différent ? Je voulais la vérité, j'étais prête à tout pour cela. Je me mettais à douter du camps dans lequel j'étais. Et si tout cela était une pure machination ? Pourquoi donc me l'aurait-on enlevé ? Pourquoi lui ? Je devenais paranoïaque? Et ces murmures qui n'arrêtaient pas de me dire des choses atroces, je les entendais de plus en plus. Surtout quand je me servais de magie noire, je savais que cela laissait des traces. J'avais parfois envie de faire souffrir, de torturer pour apaiser ma souffrance. Le Lord m'a promis la vérité.

Cependant, je n'ai pu m'empêchais de relire ce parchemin que j'avais trouvé dans les cryptes de Durmstrang. Oui lui il pourrait m'aider, il me suffisait juste de le faire revenir, Nicolas, tu me révéleras tout n'est-ce pas ? La pierre, c'était la pierre qu'il me fallait à tout prix ! Le lord fut mis au courant de mes recherches et bien qu'il n'y accordait généralement pas trop d'importance, il fut cette fois-ci intéressé parce que j'avais à dire. Je devais le tenir au courant si je trouvais cette fameuse relique. Sûrement la chimère de devenir le maitre de la mort elle même l'attirait. Personnellement je n'y accordais pas beaucoup d'importance. Je croyais en l'existence des reliques mais, pas en ce pouvoir. Rien ne pouvait vaincre la mort. C'était un passage de plus vers une autre existence. Je n'ai jamais crains la mort et encore plus aujourd'hui. Belle et douce mort qui me permettra de te rejoindre Nicolas..

Mes recherches m'amenèrent à rencontrer Albus Dumbledore. Je jouais clairement avec le feu, si le Lord venait à l'apprendre, s'en était fini pour moi. Pas avant que j'ai appris la vérité et que j'ai pu me venger de l'assassin de mon défunt mari. Albus Dumbledore me fit faire un Serment Inviolable, je ne pourrais révéler à personne notre conversation sous peine d'en mourir. Il se protégeait ainsi de ce que le Lord pouvait apprendre. Il connaissait l'existence des Reliques mais, refusa de m'en dire davantage. Je m'en brûlerais les ailes d'après lui et je devais arrêter de rechercher ses chimères. Cependant, il acceptait de m'aider dans cette quête de vérité si je devenais espionne pour son compte au sein des Mangemorts. Avais-je vraiment le choix ? Ma magie des runes allait me servir plus que jamais. Je pensais à essayer de créer un collier de protection qui me permettrait de mieux ordonner mes pensées. Même si cela serait des efforts vain, je ne maîtrisais pas l'occlumencie, cacher des choses au Lord allait être difficile. C'est à l'aube de la mort d'Harry Potter que je deviens officieusement une traitresse et que je fournissais des informations à l'Ordre sur les agissements du Lord et des mangemorts. Je jouais un jeu très dangereux je le savais. Je n'ai pas eu le droit de rencontrer encore les membres de l'Ordre, Dumbledore garde pour l'instant mon existence secrète, mais une rencontre aura bientôt lieu avec quelques-uns des membres les plus proches de lui. J'avais gagné un peu sa confiance. ..

Mon cœur aujourd'hui saigne, il m'est de plus en plus difficile de garder mes émotions enfouis en moi, plus le temps passe et plus le besoin de vérité me ronge. Je sais que je deviens imprudente. J'ai l'impression de plus rien maîtriser de ma vie. Je suis prise en deux feux. À qui va mon allégeance ? Je ne sais même plus, à celui qui me donnera la vérité. Ces derniers temps je ne cesse d'entendre des murmures atroces dans ma tête, ils me rendent folle, ils me font faire des choses horribles, est-ce une cause de ma pratique de la magie noire ? Ou est-ce une Malédiction ? J'ai appris il y a quelques jours que j'étais enceinte de 4 mois...comment cela est-il possible alors que nous nous étions toujours protégés avec Nicolas. Porter sa progéniture est pour moi une torture sans fin. Je hais cet être qui grandit dans mon ventre. Elle me ramène sans cesse à lui et je souffre tellement. Mes émotions sont encore plus sans dessus dessous. Le Destin me joue trop de tours ces temps-ci...comment cela va t-il finir ? J'ai bien peur qu'il n'y ai pas de fin heureuse.
   

   

   
J'ai une tâche de naissance en croissant de lune sur l'épaule droite. Je me suis faites tatouée un corbeau dans le dos. Je suis enceinte de 4 mois de mon défunt mari mais personne ne le sait encore. Je suis veuve. J'adore les pâtisseries françaises, c'est mon pêché mignon. Je ne suis pas contre les Nées Moldus. J'ai été quelquefois en retenue à Durmstrang malgré mon caractère de rat de bibliothèque. J'aime boire de l'alcool fort, de l'alcool de chez moi, pas ce petit lait d'ici.

 
   
IRL

   
QUI SE CACHE DERRIÈRE L'ÉCRAN ?

   

   
Pseudo : Hela ça ira très bien
   Age : 27 ans, aie j'approche des 30 !
   Comment avez vous découvert le forum ? J'ai découvert le forum via un groupe facebook et j'ai MP l'admin qui avait posté l'annonce. Au début je voulais jouer Severus puis finalement j'ai eu l'idée de ce personnage.
   Votre avis sur le forum ? Pour l'instant il me parait très bien, vous êtes très réactif pour répondre ! J'ai hâte d'en découvrir plus.
   Votre présence sur le forum ? Cela dépend, je peux être très active une semaine et ne pas posté pendant trois semaines. Je suis atteinte d'une maladie auto-immune (polyarthrite et lupus) alors quand j'ai trop mal c'est difficile pour écrire.
   Un petit mot? J'ai hâte de tous vous rencontrer ! Hésitez pas à proposer des liens :)
   





Dernière édition par Elena Dragomirov le Dim 7 Oct - 22:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Date d'inscription : 31/08/2018
avatar
Bienvenue parmi nous *q* ton vava est juste parfait ahah hâte de lire ta fiche entière

_________________


So Long As We Are Together ... So Long

 
Im un-scabbed and un-regretted ~ I got tattooed in reverse
“Would you kill, kill, kill for me ? I love you enogh to ask you again would you kill, kill, kill for me ?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Date d'inscription : 06/10/2018
Age : 27
avatar
Merci à toi ! Je voulais une rousse flamboyante et je ne voyais qu'elle pour le caractère du personnage. J'ai eu de la chance, habituellement elle est prise sur les forums.
J'adore ton vava aussi *_* ! Il est rarement pris mais il est parfait pour un forum HP !

J'essaye de finir ça pour ce soir, il me reste l'histoire et les grandes lignes sont déjà là :).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 529
Date d'inscription : 10/08/2018
avatar
Officiellement bienvenue !

_________________

- People fall in love in mysterious ways -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Messages : 150
Date d'inscription : 13/08/2018
avatar
Bienvenue parmi nous :)
Comme je te l’ai signifié il faut faire une demande de don pour être bien occlumens ! :)
Bon courage pour ta fiche

_________________
more than just a Werewolf

©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Date d'inscription : 06/10/2018
Age : 27
avatar
Merci à vous pour l'accueil, je vais faire la demande de ce pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Date d'inscription : 06/10/2018
Age : 27
avatar
Un petit message supplémentaire pour vous signifier que ma fiche est terminée.
Veuillez me pardonner par avance pour les fautes d’orthographes, je fais ce que je peux malgré bonpatron et word mais il doit surement en rester quelques unes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 10/08/2018
Age : 26
Localisation : Londres
avatar
Coucou =)
Bon courage pour l'édit de ta fiche du coup et n'hésite pas à nous signaler quand c'est bon =)

_________________

there goes my heart beating 'cause you are the reason i'm losing my mind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Date d'inscription : 06/10/2018
Age : 27
avatar
Je l'ai édité hier soir du coup. Je l'ai dit à Su sur la chatbox, j'ai pas osé reposter un 3ème message.
J'ai édité concernant le don d'occlumencie et j'ai rajouté les trois patronus (je n'en avais cité qu'un).

Il me semble que ça doit être tout bon. Enfin j'espère :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 529
Date d'inscription : 10/08/2018
avatar
Ah bon? J'avais pas vu pour l'édit, je pensais que tu le faisais encore ! Du coup, on s'occupe de toi ::40:: ::40::

_________________

- People fall in love in mysterious ways -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Admin
Messages : 137
Date d'inscription : 20/05/2018
avatar


FÉLICITATIONS!!


« L'aventure ne fait que de commencer...»

Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais VALIDÉ!!Pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille ! Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux...
Ton patronus sera un CORBEAU



_________________________________________



Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ).
Nous t'invitons aussi à consulter les intrigues pour intégrer l'action du forum (ICI) et t'inscrire aux futures intrigues!

Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ) et ton Patronus (ICI) . Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça !

Enfin, n'hésite pas à venir flooder ( ICI ), jouer ( ICI ) et à t'amuser parmi nous!








_________________
- Compte Admin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crucio.forumactif.com
Messages : 55
Date d'inscription : 06/10/2018
Age : 27
avatar
Merci :)
Désolé de la réponse tardive, j'avais pas mal de boulot, je vais créer tous les sujets qui me sont demandés !
A très vite, hâte de RP avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Elena Dragomirov " L'hiver est déjà là" [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peur de l'hiver
» [Débutant] Qu'est-ce qu'une Saison "Hiver/Eté"? (résolu)
» [joute] Roi de l'hiver Tool Box
» Doublons et maraudeurs de l'hiver
» Cité des mensonges et Peur de l'Hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crucio :: . { . . . Plongez dans l'Univers . . . } . :: Les Registres des Etats Civils :: Nos diplômés. :: Les Sorciers Validés-