The supremacy of Pure Blood begin here.
Dans la nuit du 31 octobre 1981.
Attaque perpétrée par les forces du Lord: Peter Pettigrow tue le jeune Harry dans son sommeil pendant que James et Lily Potter sont aux mains des Mangemorts qui perquisitionnent le couple. Peter transplane avant de se faire repérer par ses amis.

Pendant ce temps …
Un groupe de chercheur en médicomagie présentent les résultats d’une étude sur le développement d’un vaccin pour protéger les sorciers des morsures de loups-garous. Personne n’entend parler de la mort du jeune Harry Potter... - Lire le contexte -
RèglementLa vielle magieLe sangPrédéfinisLes BottinsPartenariats
A savoir
# Forum dans l'univers de J.K. Rolling - Première guerre - Uchronie Dystopique - Monde adulte.
# Contexte évolutif, chaque personnage compte! Luttez pour la victoire de votre camps!
# Codage par Okhmhaka sur Never-Utopia; Images par Lüly (Eléonore); Codages supplémentaires par Sulpica;
Intrigue II
Suite à l’attaque du Chaudron Baveur par le ministère en quête de nés-moldus à emprisonner, le bilan des pertes est lourd. Remus Lupin, fidèle membre de l’Ordre a été emprisonné en sa qualité de Loup-Garou et se fait chaque jour torturer afin de lui sous-titrer des informations. Coup dur pour l’Ordre, dont l’information leur parvient grâce à Sulpicia Mulciber, la colocataire de Remus. Une opération de libération se profile à la prison de l’Abbey de Westminster. Leadée par Sirius Black, Nyneve Mckinnon, Peter Pettigrow et Sulpicia Mulciber s’infiltrent avec fracas dans la prison. Si Severus Rogue et Lucius Malefoy tentent de les arrêter, ils se retrouvent rapidement en position délicate grâce à l’arrivée du groupe de secours composée d’Arthur Weasley, Elena Dragomirov et Eléonore de Phily.
Le bilan est difficile pour les mangemorts. Non seulement Remus est sauvé, mais tous les prisonniers sont libérés et ce malgré l’équipe d’une dizaine de mangemorts et d’Aurors envoyés par le ministère. C’est une belle victoire pour l’Ordre, l’orage gronde au Ministère. Amycus Carrow est furieux, il va falloir payer les pots cassés...
Intrigue I
« Harry Potter est mort. L ‘élu a été tué. Le monde magique est proche de sa fin. Résistez ou fuyez! Harry Potter est mort! ». En ce beau matin de novembre 1981, la une de la gazette du sorcier aurait pu annoncer la tragique attaque de Goodrich’s Hollow. Les sorciers du royaume uni auraient pu se réveiller avec une nouvelle bien tragique, s’ils savaient qui était Harry Potter. Au lieu de cela, la gazette annonçait en sa première page la découverte prodigieuse d’un vaccin pour protéger les sorciers des morsures de loups-garous. Nul ne se doutait des terribles événements qui avaient eu lieu dans la nuit, relatés page 12 de la gazette dans un tout petit encadré : « Des Mangemorts perquisitionnent un couple suspecté de faire partit de l’ordre du phénix. Tournant au vinaigre, un enfant meurt durant l’intervention. ». Ni plus, ni moins, le jeune Harry James Potter était mort. La prophétie ne se réalisera jamais. Voldemort venait d’assoir son pouvoir en tant que 1er Ministre de la Magie.
1981; Grande-Bretagne
everything is falling apart

Partagez | 
 

 L E O - life's particles (refonte) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 282
Date d'inscription : 10/08/2018
Age : 26
Localisation : Londres
avatar

Eléonore de Phily

VOILA QUI JE SUIS DANS CE NOUVEAU MONDE


Laissez moi me présenter, je suis née sous le nom de Eléonore, Asteria, Louise, de Phily, bon, mes parents avaient des gouts un peu vieillots, du coup généralement, on me surnomme Léo, tout simplement. Je suis né(e) le 20 aout 1959, d'ailleurs chez les moldus mon signe astro c'ets le lion, mais bon ça veut pas dire grand chose en vrai et j'ai donc 22 ans. Je suis originaire d'Avignon, dans le sud de la France mais je suis aussi à moitié Anglaise par ma maman, voila, voila. Côté amour, je suis bisexuelle, bien que je sois encore un peu perdue sur la question et couche régulièrement avec un gars, pourquoi? Je t'intéresse?
Mon sang est mélé, pur par ma mère, née-moldu par mon père, et l'on connait ma famille pour pas mal de choses, que ce soit du coté de ma mère que de mon père, mais on connaissait surtout mes parents pour être des membres actifs de l'Ordre. Ma baguette magique est en bois de vigne, d'environ 28cm de longueur, elle possède un coeur de plume de phoenix et est plutot souple, voir élastique, nous avons un lien indéfinissable!
En dehors de cela, je suis tellement curieuse que vous pouvez être sûr que je suis pas legilimens, haha, et je dois avouer que je suis dans le camps de l'Ordre du Phoenix![/color]

    Feat. Lucy Boynton(C)Lüly;


Les apparences sont trompeuses

Take me home to my heart.


Hum hum... Encore une petite tête blonde sous les pans de mes tissus! Parles moi un peu de toi et de ton caractère. Es-tu courageux comme un Gryffondor? Ambitieux comme un Serpentard? Erudit comme un Serdaigle où sociable comme un Poussoufle?
Eléonore est une jeune femme indépendante, sincère, juste. Elle a été élevée comme ça par ses parents, toujours être honnête, envers les autres autant qu’envers elle-même. Mentir ne fait pas partie de ses principes. Elle est très ouverte d’esprit et essaie de ne jamais juger au premier regard, tel que ses parents lui ont appris. Elle n’aime pas se prendre la tête, elle préfère couper court à une conversation et partir. Elle sait parfaitement se débrouiller seule, comme une grande, elle a toujours été comme ça et n’a d’ailleurs jamais trop supporté l’autorité.

C’est quelqu’un de difficilement vexable, chercher à atteindre sa fierté ne vous attirera pas plus qu’un haussement de sourcil désinvolte. Elle n’est pas hautaine pour le moins du monde et ne déborde pas de confiance en elle, mais ne doute absolument pas de sa personne pour autant, autant physiquement que dans sa personnalité.

Elle est de nature angoissée et déteste ça. Elle déteste quand on la stresse pour un rien, parce qu’elle le fait très bien toute seule. Elle a toujours cherché à lutter contre cette nature pénible.

Elle est très sociable, se lie facilement, entretient des amitiés fortes depuis des années avec certaines personnes. C’est une amie fidèle, protectrice, attentionnée. Elle est capable de tout pour protéger ceux qui lui sont chers, jusqu’à ce faire détester d’eux, jusqu’à leur lancer un impero. Elle ne ressent pas pour autant le besoin d’être constamment entourée et son indépendance lui donne parfois des envies, parfois brusques, de faire sa vie, tranquillement. L’exemple le plus flagrant est lors qu’elle sort. Il lui arrive souvent, en soirée, lorsque l’alcool est bien présent dans son sang, de partir, aller faire un tour, ou simplement rentrer chez elle. Sans raisons particulières. Si elle peut sembler naïve mais l’est pas tant que ça, elle parle facilement au gens mais accorde sa confiance avec une certaine mesure, c’est d’ailleurs bien une des choses les plus importante que lui a appris cette guerre. Quelqu’un qui trairait sa confiance s’attirerait de sa part une grande méchanceté à l’égal du mal que lui aurait fait la personne et Léo peut se montrer terriblement rancunière, surtout dans ce genre de cas.



C’est une infirmière un peu trop impatiente. Elle sait être douce mais c’est le genre à ne pas hésiter plus de deux secondes lorsqu’il faut faire un truc pénible, qui va faire mal, surtout si c'est pour que ça aille mieux, après. Du genre désinfecter une blessure, alors que ça va piquer, enlever une flèche d’un bras, ou simplement vous mettre un coup de pied au cul, plus ou moins littéralement, quand il faut bouger. Elle a parfois à gérer des membres de l’ordre dans un état particulièrement pitoyable. Elle a les nerfs particulièrement bien accrochés, heureusement. Si être guérisseuse n’est pas sa vocation, elle est efficace, elle n’aime pas laisser trainer les choses en longueur, elle n’a aucun problème avec le sang, les plaies, les blessures visqueuses et dégoutantes qui font tourner la tête à bien des gens plus âgés. La seule chose qu’elle ne peut supporter est la mort, alors elle fait tout pour sauver ses patients.

Oui, elle a peur de la mort. Ça a toujours été le cas, un peu mais la mort de ses parents l’a énormément marquée, bien qu’elle se tienne aujourd’hui plus forte que jamais. Mais étrangement cette peur de la mort n’a pas effacé son côté téméraire. Au combat, elle est très réactive. Elle ne prend pas forcément le temps de réfléchir, lorsqu’elle a identifié un danger, sa réaction se fait au quart de tour et elle envoi autant de sort et de maléfices qu’elle peut, aussi vite qu’ils lui viennent en tête. Instinctive est un mot qui la qualifie parfaitement.


En fait, je viens de me rendre compte que je m'en fiche complètement. Parlons d'un truc bien plus passionnant! Mais non... je ne vais pas te parler de tes amours, mais de ton Amortentia! Moi, c'est celle du parchemin neuf déroulé chaque année, de la poussière de mon étagère dans le bureau du directeur, et du parfum de McGonagall! Quoi? Tu te moques? Tu crois vraiment que le tien est meilleur que le mien?
L’odeur terriblement familière qui vient en premier, est présent depuis ses plus tendres souvenirs. C’est celle de la tarte au citron que sa mère faisait toujours, à la moindre occasion, la préférée de son père et celle de Léo aussi évidemment. C’est l’une des seules choses qu’elle cuisinait, le reste, c’était plutôt son père, mais Léo et sa mère faisaient souvent les commis pour lui. La deuxième odeur est celle du bitume lorsqu’il pleut, l’été, lorsqu’il a fait très chaud avant, que le soleil a chauffé le bitume au point que le sol semble onduler. Ce moment où il se met à pleuvoir d’un coup mais qu’il fait toujours chaud, où il est si agréable de marcher pieds nus par terre, pataugeant dans les flaques d’eau étonnement tièdes sur le pont d'Avignon. Enfin vient l’odeur du tabac frais, pas encore roulé, qu’elle met dans ses cigarettes, avec ses notes légèrement sucrées et vanillées, qui lui rappelle irrésistiblement des dernières années à Beauxbâtons, lorsqu’elle se cachait dans des recoins du parc ou du château pour fumer tranquillement aux pauses entre les cours.


Vraiment? C'est donc ça ton Amortentia? Il n'y avait vraiment pas de quoi se moquer! Maintenant, dis moi, quel est ton épouvantard, petit sorcier ? N'essaie même pas de me faire croire que tu n'as peur de rien où me mentir! Je suis sur ta tête et saurait la vérité!
En ce moment, ça change tout le temps. Leo est particulièrement phobique des horribles scolopendres pleins de pattes, un épouventard en aurait souvent pris la forme, avant. Et c’était toujours très difficile de s’en débarrasser, elle avait le plus grand mal à trouver un moyen d’en rire. Maintenant, Il prend la forme d’un journal, la gazette du sorcier, il s’ouvre et les pages se tournent à toute vitesse, jusqu’à la rubrique nécrologie où les noms de ses parents alternent ceux des personnes qu’elle aime. Et c’est encore pire pour s’en débarrasser.


Nous avons bientôt finit! Tu vas pouvoir te régaler en gouttant le pudding des elfes de Poudlard! Maintenant, dis moi... Je sais que le Patronus est un sortilège particulièrement coriace qui demande de l'entrainement, mais je suis certain que tu as une petite idée de la forme qu'il prend ?
Eléonore a mis du temps à maitriser le sortilège du patronus, bien qu’à Beauxbatons, il soit appris dès la cinquième année aux élèves, car très apprécié pour envoyer des messages de par son élégance fugace. Elle n’avait, pour son examen de 6eme année, réussis à produire qu’un nuage de vapeur peur convainquant qui avait failli lui faire perdre des points à son examen de défense contre les forces du mal. Et puis elle l’avait enfin réussi, brillement, lors du test, beaucoup plus dur, en septième année !

Ses prises d’indépendances brusques et sans prévention ressemblent souvent au caractère étonnant de l’Akita, ce chien étonnant qu’on sous-estime parfois. Ça n’a donc pas été une surprise quand elle l’a vu surgir de sa baguette, d’autant que, physiquement, il lui ressemblerait presque, avec son petit bout de nez et sa frimousse adorable.

Semblant totalement désarmé et inoffensif, mais avec un caractère bien trempé et protecteur, le blaireau a des réflexes terribles quand il s'agit d’attaquer, ce qui ressemble bien aux manières de Léo. Attaquer pour se défendre, toutes griffes dehors.

Un loulou de pomeranie, ce petit chien adorable mais particulièrement bruyant dès qu’un étranger lui semble un peu menaçant. Aussi vif que les réflexes d’Eléonore lorsqu’elle se sent en danger, ce n’est pas une surprise de le voir surgir lorsque Leo prononce la formule “Exepcto Patronum”.


A la découverte de vos convictions

Let me go and i will run, i will not be silence.


➜ La guerre est là depuis janvier 1979, soit depuis trois maintenant. Mais qu'en pensez-vous ? Vous a-t-elle tout pris ? Pensez-vous qu'elle se terminera un jour ? Ou peut-être vous plait-elle ?
La jeune femme n’a pas eu longtemps à réfléchir pour savoir ce qu’elle pensait de la guerre, de ses déclencheurs, de leurs agissements. Ses parents ont quitté la France pour l’Angleterre pour lutter contre cette guerre qui arrivait et ses raisons, mais ce n’est pas leur mort qui a empêchée Léo de les suivre pour les mêmes raisons. On peut dire qu’elle lui a tout pris, mais elle sait qu’elle n’est pas la seule et espère de tout son cœur qu’un jour elle prendra fin, afin que personne d’autre ne perdre sa famille, ses enfants. Et si cette guerre lui semble sans fin, elle se lèvera chaque matin dans l’espoir d’y mettre un terme.

➜ Les tentatives de renverser le régime par l'Ordre du Phœnix ont échouée. Depuis les membres sont poursuivit par les Mangemorts et le Ministère de la Magie. Comment vous positionnez-vous par rapport à l'Ordre ? Que pensez-vous du retour du Lord ? De sa manière de faire ?
Eléonore a toujours fait partie du camp de l’Ordre. En tout cas, depuis qu’elle en connait l’existence, les soutenir a toujours été une évidence pour elle. Parce que ses parents l’on élevée ainsi, parce qu’ils l’ont eu même rejoint dès qu’ils en ont eu vents, au début de la guerre, parce qu’elle n’est pas du genre à laisser la moindre injustice se poursuivre. Depuis que ses parents sont morts, Léo à rejoint l’Ordre dans lequel elle est aussi active que possible. Elle s’est proposée comme infirmière, ayant accumulée nombres de connaissances utiles dans ce domaine grâce à ses études. Elle aide également à la protection et l’évacuation des né-moldus, car elle n’accepte pas de laisser faire Voldemort à sa guise avec des vies. Celui qui se prétend lord la débecte, elle ne supporte pas la manière de faire des mangemorts, dans la violence et sans la moindre pitié.

➜ Que pensez-vous de la Vieille Magie ? Légende ou réalité ? rédigez ici la réponse de votre personnage en quelques lignes. S'y intéresse-t-il ? Y croit-il, déjà, ou considère-t-il qu'il ne s'agit là que d'un conte pour enfants, d'une magie inexistante ?
La vieille magie est un concept très flou pour Léo, elle n’en entend parler que depuis très peu de temps, la première fois, ce fut par Dumbledore après la mort de ses parents et elle était à ce moment trop dévastée pour réellement prêter attention à ce qu’il disait. C’est quelque chose qui n’est pas du tout enseignée à Beauxbatôns qui est parfois formellement académique. Mais ça intéresse beaucoup Eléonore et c’est une des raisons pour laquelle elle a envie de voyager autour du monde, découvrir toutes les formes de magie, comment ils s’en servent dans les autres pays, comment ça se rapproche ou s’éloigne de l’Ancienne Magie, justement.




My life before the fall...

MA VIE AVANT QUE TOUT BASCULE...


20 août 1959 - Avignon - France

Naissance d’Eléonore Asteria Louise de Phily

Themis Yaxley, une jeune sorcière de sang-pur était tout juste diplômée de Poudlard lorsqu'elle avait rencontré Edouard de Phily, né-moldu, à priori sans famille, à peine plus vieux qu’elle. Ce fut le coup de foudre, absolu, sans questionnement, aucune résistance possible. Si Edouard n’avait aucune attache, sa famille, noble, très religieuse, l’ayant rejeté en apprenant qu’il était un sorcier, un fils du démon, Themis était plus tiraillée. Dernière-née d’une famille de sorciers très puritaine, elle tenta de faire accepter Edouard à ses parents, mais ça n’arriva jamais, jusqu’à ce qu’elle fût, à son tour, reniée par sa famille.

Ce rejet n’entacha pas l’amour pur des deux sorciers. Ils se marièrent en 1956 et s’installèrent à Avignon, dans le sud de la France, où ils donnèrent naissance quelques années plus tard à la figure angélique, en tout cas en apparence... d’Eléonore.


1er Septembre 1970 - Beauxbâtons

Première rentrée à l’école de magie Française pour Eléonore.


1977 - Avignon
Alors qu’Eléonore s’apprête à faire sa dernière année à l’école de Beauxbâtons, la guerre menace en Grande-Bretagne. Sur l’impulsion de Themis, toujours très attachée à son pays d’origine, ses parents partent y vivre et rejoignent l’Ordre du Phoenix à sa création. Eléonore compte les y rejoindre dès qu’elle obtient son diplôme. Elle a toujours aimé ce pays, surtout qu’elle y a passé un bon nombre de ses vacances, et a le même sens de la justice que ses parents.


30 Juin 1978 - Beauxbâtons

Eléonore est diplômée de l’école de magie de Beauxbatôns.
Enfin ! Les cours n’ont jamais été sa passion et depuis le départ de ses parents et n’attends que de pouvoir les rejoindre en Angleterre et entrer à leurs coté à l’Ordre du Phoenix. Elle sait que malgré son jeune âge, ils ne l’en empêcheront pas. Ils l’ont toujours encouragée à suivre le chemin qui lui plaisait, à lutter pour les causes auxquelles elle croyait.



6 août 1978 - Londres

Assassinat de Themis et Edouard de Phily.
« C’était horrible. » fit Eléonore, avant de finir cul sec le fond de son verre de whiskey. Le liquide glissa dans sa gorge en lui donnant l’impression de bruler tous ses organes au passage, lui faisant presque monter les larmes aux yeux, s’ils n’avaient pas été si secs. Il était bientôt minuit. Elle venait de rejoindre sa meilleure amie dans un vieux pub irlandais, bondé de moldus. C’était bruyant, il y faisait atrocement chaud, c’était parfait. Assises au bout du comptoir, personne ne pouvait entendre leur conversation, personne ne s’occupait de leur présence. Son amie se leva pour recommander deux verres. « Horrible. » répéta Leo, lorsque la jeune femme se rassit à côté d’elle. « J’ai passé la journée à faire de la paperasse. J’ai dû aller à la morgue de Sainte Mangouste pour identifier les corps. Paperasse avant, paperasse après. Comme si t’avais que ça à faire quand tes parents viennent de mourir. ». Leo sortit son tabac de son sac et entreprit de se rouler une cigarette. Ses doigts lui remblaient rigides comme la mort. Fumer était peut-être interdit dans les bars, mais ici plusieurs personnes avaient la clope ou la pipe au bec. « Ils avaient l’ai figé dans une expression d’horreur. On voyait qu’ils s’étaient battus, qu’ils avaient soufferts. C’était horrible. » Elle n’avait que ce mot à la bouche, comme une vielle cassette rayée. Elle porta sa cigarette à ses lèvres et l’alluma avec des allumettes. « Après il a fallu que j’organise l’enterrement. J’savais pas trop quoi faire, j’ai appelé un ami de mes parents. M’a bien aidé. J’ai juste signé des trucs, toute la journée. C’est après demain, du coup, l’enterrement. Je ne savais même pas où le faire. Je n’avais pas la force de faire toute la paperasse pour les ramener à Avignon, du coup ils seront enterrés dans un des cimetières de Londres. J’espère que les gens viendront. J’ai passé le reste de la journée à envoyer des lettres pour ça. J’en ai même envoyé une aux parents de ma mère ! Ces connards pro sang-pur. T’sais qu’ils l’ont reniée parce qu’elle a épousé un né-moldu, j'te l’avais dit j’crois ? Je ne les ai jamais rencontrés. Et puis après j’ai essayé d’appeler ma famille en France, les de Phily, coté de mon père. Pas beaucoup vu non plus, ceux-là. Parce qu’on est des sorciers, tu vois et eux, ils sont plutôt dans le genre "gentils petits nobles catho Français". Ils avaient l’air de s’en foutre, c’était juste horrible. Genre moins de problèmes à l’héritage ! ». Léo tira longuement sur sa cigarette avant d’expirer un nuage de fumée blanchâtre qui partit rejoindre le plafond déjà brumeux du bar. Son amie lui posa une main dans le dos, la faisant frissonner. « Tu sais quoi, je ne serais même pas étonnée que les Yaxley aient quelque chose à voir dans leur assassinat. » affirma-t-elle durement. Surtout après que sa mère lui ait confié, quelques jours avant leur mort, elle était allée les voir à plusieurs reprises, pour essayer de les faire changer de camp. En vain, de toute évidence.


Septembre 1978 - Londres
Eléonore commence ses études de médicomagie à Sainte-Mangouste. L’immigration a été difficile mais étant aussi de nationalité Anglaise par sa mère, elle y a eu accès plus facilement que n’importe quel sorcier Français. Elle a emménagé dans un petit appartement à Londres, après avoir vendu celui où ses parents ont vécu pendant un an, ne pouvant y vivre sans eux. C’est encore trop douloureux.


8 Octobre 1978 - Londres
Eléonore se rend pour la première fois à Poudlard, où elle a rendez-vous avec Dumbledore. Elle le rencontre afin de rentrer dans l’Ordre du Phoenix, ce qu’il accepte malgré son jeune âge. Il a bien connu ses parents, surtout sa mère, puisqu’elle était élève à Poudlard. Il était d’ailleurs venu à l’enterrement. Leur entretient dura un long moment et parler avec lui fit un bien fou à la jeune femme très meurtrie par la mort de ses parents.


Janvier 1980 - Au milieu au desert
Eléonore rencontre Sulpicia Mulciber lors d’un stage à l’étranger sur les poisons. Admirative de la jeune femme, qui a beau avoir le même âge qu’elle est tellement plus douée et passionnée en médicomagie. Si une amitié étonnante nait entre les deux jeune femmes, Léo commence à se demander si elle veut réellement devenir médicomage. Les études n’ont jamais été sa passion, elle l’a toujours su, ayant toujours préféré sécher les cours, à Beauxbâtons, pour aller fumer des joins dans un recoin du parc, ou pour fanfaronner dans le château.



Aout 1980 - Londres
Eléonore est maintenant infirmière pour l’Ordre. Bien que ça ne la passionne pas, elle veut mettre ce qu’elle apprend en cour au service de la cause qu’elle soutient. Elle se lie à Sirius Black suite à une mission où il finit particulièrement amoché, elle passe également beaucoup de temps avec Molly Weasley afin de lui apprendre tout ce qu’elle sait pour soigner.




6 août 1981 - le Terrier
L’eau a coulé sous les ponts et bien qu’elle retourne chaque année, le 6 août, apporter une part de tarte au citron sur la tombe de ses parents, la jeune femme s’est relevée. Elle a avancé. Elle n’a plus besoin de comprendre pourquoi ses parents, des êtres aussi géniaux ont été assassinés, elle sait. Et si l’idée de se venger trotte toujours dans un coin de son crâne, ce qui n’est pas très surprenant quand on connait l’étendue de sa capacité à la rancune, la dépression est loin derrière elle. Elle a retrouvé son gout de vivre, vivre autant qu’elle peut, car comme l’a montré l’assassinat de ses parents, la mort peut frapper à tout moment.


Pied nu sur le sable fin de la plage de Turnberry, Leo venait de sortir du cimetière et avait transplané ici sans même réfléchir. Elle y était venue plusieurs fois avec ses parents quand elle était petite et avait toujours particulièrement aimé cet endroit. Comme une enfant, elle laissait les vagues lui chatouiller le bout des orteils avant de marcher précipitamment vers l’arrière. Un hibou fondit sur elle et prit à peine le temps de la laisser récupérer sa lettre avant de s’envoler à nouveau. Il la surprit et l’eau froide de l’Atlantique lui monta jusqu’à mi-mollet, lui arrachant une exclamation. Elle reporta son attention sur le parchemin qui était en fait juste un bout de papier avec son nom et de l’autre côté écrit « URGENCE ». Elle serra la mâchoire et transplana dans l’instant, sans même prendre la peine de remettre ses chaussures. Elle arriva au Terrier, s’identifia auprès de Molly et déboula dans la cuisine où étaient allongés deux blessés sur la table. Le quartier général qu’ils utilisaient encore l’an passé avait été découvert par les mangemorts, maintenant ils faisaient comme ils pouvaient. Ils ne pouvaient pas utiliser Poudlard, c’était bien trop dangereux pour les élèves, bien que ce fut un des derniers endroits sur de Grande-Bretagne. Leo sécha ses pieds d’un coup de baguette, enfila sa blouse et ses gants. Elle pinça les lèvres et regarda Molly. « Il y a deux autres dans le salon. » souffla la jeune mère. « Bill garde les petits, en haut. ». Eléonore déglutit. « On va faire vite alors. ».



Elle fume du tabac moldu depuis sa dernière année à Poudlard. - Elle ne fume pas que du tabac, d’ailleurs. - Elle est végétarienne depuis qu’elle a onze ans. - Elle aime le rock des années 70-80. - Elle a une très jolie voix, surtout quand elle chante et elle aime beaucoup chantonner d’ailleurs. - Elle a la date de la mort de ses parents tatouée au-dessus du coude sous le bras gauche. Les quatre chiffres en petit : 29.08, souligné un poignard minuscule au trait. - Elle couche avec Sirius depuis trois, quatre mois, ils ont une relation un peu bizarre mais elle est en train de tomber amoureuse de lui. - Elle parle parfaitement anglais, puisqu’elle vient en Grande-Bretagne en vacances tous les étés, mais elle a toujours un léger accent français dont elle n’arrive pas à se débarrasser.


IRL

QUI SE CACHE DERRIÈRE L'ÉCRAN ?


Pseudo : Alice aka Lüly sur les internets o/
Age : Mawmawmaw
Comment avez vous découvert le forum ? Dans une boule de cristal 8D
Votre avis sur le forum ? Gn.
Votre présence sur le forum ? Journalière en temps normal.
Un petit mot? Refonte de personnage. On garde la forme et on change le fond! Ou une garde le fond et on change la forme? Très bonne question ... Bref, on change x'D Pour ceux qui ont des petits liens avec moi, vous inquiétez pas trop ce sera adaptable facilement! En espérant que Léo vous plaira ainsi ;)




_________________
burning
and writing to you, is saying good bye, for good. we enchanted, we mesmerize, to please me, to please you, but i give up, i abdicate. and i'll burn all your white flags. #70999a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 234
Date d'inscription : 20/05/2018
avatar


FÉLICITATIONS!!

« L'aventure ne fait que de commencer...»

Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais VALIDÉ !! Pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille ! Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux...
Ton patronus sera... un akita !

_________________________________________


Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI )

Nous t'invitons aussi à consulter les intrigues pour intégrer l'action du forum (ICI) et t'inscrire aux futures intrigues!

Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar( ICI ) et ton Patronus (ICI). Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff,] ils sont là pour ça !

Enfin, n'hésite pas à venir flooder ( ICI ), jouer ( ICI )et à t'amuser parmi nous!

_________________
- Compte Admin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crucio.forumactif.com
 
L E O - life's particles (refonte) [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome to my life...! ♫
» Refonte de la partie [Donjon]
» Période d'essai terminée : Gray
» [Challenge] Life from the Loam + Sylvan Library
» INTRIGUE N°3 ▬ 'win a fortune in a game, my life will never be the same.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crucio :: . { . . . Plongez dans l'Univers . . . } . :: Les Registres des Etats Civils :: Nos diplômés. :: Les Sorciers Validés-