The supremacy of Pure Blood begin here.
Dans la nuit du 31 octobre 1981.
Attaque perpétrée par les forces du Lord: Peter Pettigrow tue le jeune Harry dans son sommeil pendant que James et Lily Potter sont aux mains des Mangemorts qui perquisitionnent le couple. Peter transplane avant de se faire repérer par ses amis.

Pendant ce temps …
Un groupe de chercheur en médicomagie présentent les résultats d’une étude sur le développement d’un vaccin pour protéger les sorciers des morsures de loups-garous. Personne n’entend parler de la mort du jeune Harry Potter... - Lire le contexte -
RèglementLa vielle magieLe sangPrédéfinisLes BottinsPartenariats
A savoir
# Forum dans l'univers de J.K. Rolling - Première guerre - Uchronie Dystopique - Monde adulte.
# Contexte évolutif, chaque personnage compte! Luttez pour la victoire de votre camps!
# Codage par Okhmhaka sur Never-Utopia; Images par Lüly (Eléonore); Codages supplémentaires par Sulpica;
Intrigue II
Suite à l’attaque du Chaudron Baveur par le ministère en quête de nés-moldus à emprisonner, le bilan des pertes est lourd. Remus Lupin, fidèle membre de l’Ordre a été emprisonné en sa qualité de Loup-Garou et se fait chaque jour torturer afin de lui sous-titrer des informations. Coup dur pour l’Ordre, dont l’information leur parvient grâce à Sulpicia Mulciber, la colocataire de Remus. Une opération de libération se profile à la prison de l’Abbey de Westminster. Leadée par Sirius Black, Nyneve Mckinnon, Peter Pettigrow et Sulpicia Mulciber s’infiltrent avec fracas dans la prison. Si Severus Rogue et Lucius Malefoy tentent de les arrêter, ils se retrouvent rapidement en position délicate grâce à l’arrivée du groupe de secours composée d’Arthur Weasley, Elena Dragomirov et Eléonore de Phily.
Le bilan est difficile pour les mangemorts. Non seulement Remus est sauvé, mais tous les prisonniers sont libérés et ce malgré l’équipe d’une dizaine de mangemorts et d’Aurors envoyés par le ministère. C’est une belle victoire pour l’Ordre, l’orage gronde au Ministère. Amycus Carrow est furieux, il va falloir payer les pots cassés...
Intrigue I
« Harry Potter est mort. L ‘élu a été tué. Le monde magique est proche de sa fin. Résistez ou fuyez! Harry Potter est mort! ». En ce beau matin de novembre 1981, la une de la gazette du sorcier aurait pu annoncer la tragique attaque de Goodrich’s Hollow. Les sorciers du royaume uni auraient pu se réveiller avec une nouvelle bien tragique, s’ils savaient qui était Harry Potter. Au lieu de cela, la gazette annonçait en sa première page la découverte prodigieuse d’un vaccin pour protéger les sorciers des morsures de loups-garous. Nul ne se doutait des terribles événements qui avaient eu lieu dans la nuit, relatés page 12 de la gazette dans un tout petit encadré : « Des Mangemorts perquisitionnent un couple suspecté de faire partit de l’ordre du phénix. Tournant au vinaigre, un enfant meurt durant l’intervention. ». Ni plus, ni moins, le jeune Harry James Potter était mort. La prophétie ne se réalisera jamais. Voldemort venait d’assoir son pouvoir en tant que 1er Ministre de la Magie.
1981; Grande-Bretagne
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Première rencontre feat Sadie Penwyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 751
Date d'inscription : 10/08/2018
avatar

Première rencontre
ft. Sadie Penwyn



Ma première journée au sein de l’Ordre du Phénix fut mouvementée. Revoir Remus en forme m’avait mise du baume au cœur. Il allait mieux, même si je n’étais pas réellement mon cas. Je reprenais des couleurs oui. Mais Sirius était resté sous sa forme animale, refusant de reprendre son habituelle apparence. Surtout après le départ d’Eléonore. Surement, n’avait-il pas envie de devoir discuter de sa relation avec l’infirmière ? Qui étais-je pour le juger ? J’étais blessée, certes, que le sorcier ne m’ait guère gardé une telle place dans sa vie et dans son cœur. Surtout celle que je convoitais depuis des années, celle qui m’avait fait tenir, celle qui avait réparé mon cœur. Espérant encore et toujours le retrouver, lui. Rien que lui.
Etais-je déçue ? Etais-je triste ? Je ne saurais le dire. J’étais perplexe et perdue. Qu’allait devenir ma vie ? je n’avais plus d’avenir. J’avais agit sous l’impulsion de la peur, celle qui me tenaillait le ventre lorsque je l’imaginais partir se battre contre le régime… Celle qui m’avait empêché de dormir correctement ces trois dernières années. Et maintenant que j’avais l’occasion de le revoir. D’être avec lui, c’était devenu impossible.

Bien que j’aimais beaucoup Eléonore. Je fini par lui demander de me laissée me reposer. Elle avait surement autre chose à faire que de trainer en ma compagnie. Non ? Lorsqu’elle quitta la pièce, après avoir délibérément mentit sur mes sentiments pour l’ainé Black, je plantai mes yeux sur Sirius. Enfin, Padfoot. Lui, les oreilles en arrière m’avait regardé, comme s’il était coupable d’une quel qu’on trahison. J’haussai les épaules, aussi désinvolte que possible. Après tout, il n’avait jamais répondu à mes sentiments. Au contraire, il avait soufflé le chaud et le froid. Ne sachant plus sur quel pied je devais danser. Lorsque nous nous étions quittés il y a trois ans, Black avait été clair. Pars, va étudier. On s’est bien amusé. Mais c’était tout. Juste du jeu. Combien de lettres m’avait-il envoyé avant que je ne daigne répondre à celle-ci, voyant mon cœur réduit en miette s’offrir le luxe démesuré d’espérer.

Mais l’espoir était mort avec la visite d’Eléonore. Tirant sur moi la couverture je dis à Sirius que j’avais besoin de me reposée, m’allongeant sur le coté, serrant mon oreiller. Il vint poser sa tête de chien sur ma hanche. « Laisse moi… Tu as mieux à faire… » J’avais fini par le repousser en soupirant. Fermant les yeux, sentant les quatre pattes du chien s’éloigner sur le lit, ses griffes claquant sur le parquet. Il était enfin partit.
J’attendis de longues minutes avant de me décidée à me levée. J’étais encore faible, mais je ne voulais pas rester allongée. J’avais faim à vrai dire. Finissant par quitter le lit dans lequel je m’étais réveillée au matin, je déposai sur mes épaules un châle tricoté qui était posé sur une chaise de la pièce. J’imagine que c’était pour m’éviter d’avoir froid…
Si descendre dans les escaliers semblait à première vue facile, c’était sans compter sur ma respiration courte et difficile. Le moindre effort semblait me demander un amont d’énergie que je ne possédais pas. J’étais obligée de me tenir aux murs pour avancer. Les marches avaient été le plus difficiles, me tenant à la rampe comme si ma vie en dépendait. Une fois en bas, la cuisine fut facile à trouver !  Il y avait sur la table une tarte aux pommes toute chaude et du café sur le feu pour le maintenir au chaud. J’aurai préféré du thé, n’étant pas une grande fan de café. Une part de tarte serait largement suffisant le temps de faire bouillir de l’eau chaude…
La théière posée sur le feu, je m’assis à la table de la cuisine. Prenant ma tête entre mes mains. J’avais froid et le tournis. Mais ca passerait une fois que j’aurai mangé un petit quelque chose.  



_________________

- People fall in love in mysterious ways -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Première rencontre feat Sadie Penwyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Figurines Première Guerre Mondiale
» Sealed deck : Avant-première Otomaï
» première installation
» La Vallée des Rois - Première Légende
» Tournois Avant-première Obscure Ascension 27, 28, 29 Janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crucio :: . { . . . Ecosse . . . } . :: Près-au-Lard :: QG de l'Ordre du Phénix.-