The supremacy of Pure Blood begin here.
Dans la nuit du 31 octobre 1981.
Attaque perpétrée par les forces du Lord: Peter Pettigrow tue le jeune Harry dans son sommeil pendant que James et Lily Potter sont aux mains des Mangemorts qui perquisitionnent le couple. Peter transplane avant de se faire repérer par ses amis.

Pendant ce temps …
Un groupe de chercheur en médicomagie présentent les résultats d’une étude sur le développement d’un vaccin pour protéger les sorciers des morsures de loups-garous. Personne n’entend parler de la mort du jeune Harry Potter... - Lire le contexte -
RèglementLa vielle magieLe sangPrédéfinisLes BottinsPARTENARIATS
A savoir
# Forum dans l'univers de J.K. Rolling - Première guerre - Uchronie Dystopique - Monde adulte.
# Contexte évolutif, chaque personnage compte!
# Codage par Okhmhaka sur Never-Utopia; Images par Lüly (Eléonore); Codages supplémentaires par Sulpica;
Intrigue
« Harry Potter est mort. L ‘élu a été tué. Le monde magique est proche de sa fin. Résistez ou fuyez! Harry Potter est mort! ». En ce beau matin de novembre 1981, la une de la gazette du sorcier aurait pu annoncer la tragique attaque de Goodrich’s Hollow. Les sorciers du royaume uni auraient pu se réveiller avec une nouvelle bien tragique, s’ils savaient qui était Harry Potter. Au lieu de cela, la gazette annonçait en sa première page la découverte prodigieuse d’un vaccin pour protéger les sorciers des morsures de loups-garous. Nul ne se doutait des terribles événements qui avaient eu lieu dans la nuit, relatés page 12 de la gazette dans un tout petit encadré : « Des Mangemorts perquisitionnent un couple suspecté de faire partit de l’ordre du phénix. Tournant au vinaigre, un enfant meurt durant l’intervention. ». Ni plus, ni moins, le jeune Harry James Potter était mort. La prophétie ne se réalisera jamais. Voldemort venait d’assoir son pouvoir en tant que 1er Ministre de la Magie.
1981; Grande-Bretagne
everything is falling apart

Partagez | 
 

 (terminé) FENG - i know it all ends tomorrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 14
Date d'inscription : 29/08/2018
avatar

   
Feng Chang

   
VOILA QUI JE SUIS DANS CE NOUVEAU MONDE

   

   
Laissez moi me présenter, je suis née sous le nom de Feng Lewis, avant de me marier et de prendre le nom Chang, mais généralement, on me surnomme difficilement, mon prénom étant déjà bien assez court, je suis née le 7 Septembre 1955, j'ai donc vingt-six ans depuis peu. Je suis originaire de Londres et je suis donc à moitié d'origine chinoise, comme en atteste mon faciès et mon prénom, mais anglaise puisque je suis née en Angleterre et que mon père l'est lui-même, logique. Côté amour, je suis hétérosexuelle et mariée depuis déjà cinq ans, pourquoi? Je t'intéresse?
   Mon sang est d'ascendance moldue, puisque je suis née-moldue, et l'on connait ma famille pour rien de particulier, si ce n'est la prédisposition des Chang à jouer au Quidditch et à être excellents dans ce domaine . Ma baguette magique est taillée dans du charme, pour une longueur de vingt-trois centimètres ; elle contient un crin de licorne, la rendant peu puissante mais très fidèle - cela étant accentué par le bois qui la compose - et est assez souple, presque flexible, nous avons un lien indéfinissable!
   En dehors de cela, je suis l'heureuse maman d'une petite fille née en Décembre 1978 et, c'est certainement très anecdotique, mais j'ai également été poursuiveuse pour l’Équipe Nationale de Quidditch d'Angleterre dès la fin de ma scolarité et jusqu'au début de ma grossesse, et je dois avouer que je suis dans le camps des neutres, pour le moment, avec l'impression d'avoir trop à perdre en suivant mes propres convictions.
   
    Feat. Kristin Kreuk (C) LittleJuice

 
   
Les apparences sont trompeuses

   
Take me home to my heart.

   

   
Hum hum... Encore une petite tête blonde sous les pans de mes tissus! Parles moi un peu de toi et de ton caractère. Es-tu courageux comme un Gryffondor? Ambitieux comme un Serpentard? Erudit comme un Serdaigle où sociable comme un Poussoufle?
   Je suis une Choixpeau Flou. Vous savez, ces sorcières et sorciers qui ont passé plus de temps que prévu assis sur le tabouret, face à tous les regards de la Grande Salle. Ceux que le Choixpeau a eu du mal à répartir, car le caractère pouvait se plaire et s'épanouir dans plusieurs maisons... Il a glissé à mon oreille Gryffondor, puis m'a chanté les louanges de Poufsouffle. Dictée par une éducation basée sur la discrétion et l'altruisme, j'ai préféré rejoindre les jaunes. Le Choixpeau n'a pas contesté mon choix. Je crois même qu'il a été étonné de ce dernier, presque ravi. J'en ai toujours été convaincue.

Bien que j'ai été une Choixpeau Flou, je ne suis pas une personne très compliquée. J'aime la simplicité, les moments généreux et heureux partagés avec ma famille ou mes amis. J'ai toujours été une personne très sociable, avec une certaine facilité pour me faire des amis et un véritable besoin d'aider les autres. Je suis également loyale, donnant mon amitié entièrement, sans condition. Cela m'a joué plus d'un tour, mais c'est un trait de mon caractère que je ne changerais pour rien au monde. En revanche, j'ai beau être tolérante, je ne suis pas une personne qui pardonne facilement. Si l'on me fait du mal une fois, ou si l'on fait du mal aux personnes qui me sont chères, je suis incapable de l'effacer. Je ne donne ma confiance qu'une fois, et je suis particulièrement rancunière. Dès l'instant où une personne dépasse une certaine limite avec moi, dès l'instant où je suis blessée, cette personne n'existe tout simplement plus à mes yeux. Et je peux devenir particulièrement dangereuse pour quelqu'un qui déciderait de s'en prendre à un membre de ma famille, ou à quelqu'un qui m'est proche. J'ai ce côté peut-être un peu trop téméraire, un courage parfois mal placé qui a certainement fait grandement hésiter le Choixpeau lors de ma répartition.

Je ne vous ai pas encore fait fuir ? Finalement, mon mari me dit souvent qu'il m'a épousé car je suis une personne entière. Peut-être même un peu trop entière. Un peu trop impulsive. Un peu trop explosive. Et pourtant, je sais aussi me faire particulièrement discrète. Contrairement à ce que ce bref aperçu de mon caractère peut laisser à penser, je n'aime pourtant pas attirer l'attention, et je n'aime pas m'attirer des problèmes. Et c'est d'autant plus vrai depuis la naissance de Cho. Il est vrai que je n'ai pas ma langue dans ma poche et que je préfère dire ce que je pense, me rendant coupable d'être souvent trop franche et de trop me battre - parfois dans le vent - pour ce qui me semble juste... mais pour le moment, ce qui me semble juste est simplement d'assurer un avenir à ma fille. J'ai toujours été assez maternelle, cela s'est toujours senti. Mais depuis la naissance de ma fille, ce trait de caractère s'est encore renforcé et je préfère me brider que de risquer de faire le moindre faux pas qui pourrait la mettre en danger. J'ai beau être explosive, je n'en reste pas moins adaptable, remerciant mon éducation pour cela. Protéger ma famille est pour le moment la plus importante de mes convictions, et je n'abandonnerais pas, même si cela signifie devoir me plier à des choses qui me rendent littéralement malade. Mais dès l'instant où je saurais mon mari et ma fille suffisamment en sécurité pour pouvoir agir, j'agirais. Je n'oublie pas qui je suis, ni ce que je veux défendre, et cela même si j'ai tendance en ce moment à faire profil bas.

Enfin, je dirais que l'un des aspects de ma personnalité qui est immanquable reste le fait que je sois une personne déterminée. Je ne suis pas quelqu'un qui abandonne facilement, loin de là. Je n'ai pas besoin de reconnaissance pour avancer, simplement de réussir à me rendre moi-même fière. Et ma détermination va de paire avec mon côté bornée et - je l'avoue - une légère tendance à être perfectionniste et à ne pas supporter de laisser quoi que ce soit au hasard.

 
   En fait, je viens de me rendre compte que je m'en fiche complètement. Parlons d'un truc bien plus passionnant! Mais non... je ne vais pas te parler de tes amours, mais de ton Amortentia! Moi, c'est celle du parchemin neuf déroulé chaque année, de la poussière de mon étagère dans le bureau du directeur, et du parfum de McGonagall! Quoi? Tu te moques? Tu crois vraiment que le tien est meilleur que le mien?
   La première odeur qui me saisit lorsque je suis au contact de cette potion est l'odeur des cheveux de ma fille à sa naissance, qui se mêle subtilement à l'odeur d'un parfum masculin - celui que porte mon mari. Lorsque ces deux odeurs commencent à peine à se dissiper, je perçois une odeur de vernis à bois, le même que celui qui est utilisé pour vernir les balais neufs, et celle de l'encens qui brûlait souvent dans mon salon lorsque j'étais enfant.
 
 
   Vraiment? C'est donc ça ton Amortentia? Il n'y avait vraiment pas de quoi se moquer! Maintenant, dis moi, quel est ton épouvantard, petit sorcier ? N'essaie même pas de me faire croire que tu n'as peur de rien où me mentir! Je suis sur ta tête et saurait la vérité!
   Je me vois moi-même, arrachée de force à ma famille par un Mangemort à cause de mon statut de sang. C'est probablement ce qui me fait le plus peur, désormais. Perdre ma famille, devoir m'éloigner d'elle, que ce soit par la force ou parce que je serai obligée de le faire.
 
 
   Nous avons bientôt finit! Tu vas pouvoir te régaler en gouttant le pudding des elfes de Poudlard! Maintenant, dis moi...  Je sais que le Patronus est un sortilège particulièrement coriace qui demande de l'entrainement, mais je suis certain que tu as une petite idée de la forme qu'il prend ?
   Marmotte : Je partage avec cet animal un fort instinct maternel, et une tendresse inné envers ma progéniture. Les marmottes accompagnent leurs petits jusqu'à ce qu'ils soient complètement adultes et matures, puis toute la famille et plusieurs générations peuvent cohabiter dans le même terrier et former une troupe soudée en se protégeant les uns, les autres. C'est un animal qui ne se laisse approcher que s'il le décide mais qui, curieux de nature, sociabilise très rapidement avec les autres espèces. La découverte de ce patronus n'a été une surprise ni pour moi, ni pour mes proches.
Araignée-Loup : Plus impressionnante qu'elle n'est réellement dangereuse, l'araignée-loup a un fort instinct de survie et de conservation. La femelle, par ailleurs, a également un très fort instinct maternel, ce qui s'avère assez rare chez les arachnides. Pendant une période plus ou moins longues, elle porte ses oeufs, puis ses petits sur son dos pour les protéger des prédateurs et leur permettre de grandir en toute sécurité, jusqu'à ce qu'ils soient capable de grimper et de se défendre seul. Je n'aime pas particulièrement les araignées, mais je dois avouer que ce mode de fonctionnement est assez proche de mon caractère, et qu'après quelques recherches, j'ai compris pourquoi il s'agissait de mon patronus.
Éléphant : C'est un patronus impressionnant, mais qui rejoint ma personnalité par son rapport à sa famille et à sa progéniture. Les éléphants ont une vie émotionnelle très riche, se protégent les uns, les autres, et il n'est plus à prouver qu'ils ressentent tout un panel d'émotions vis à vis des membres de leur troupe. Les femelles portent leur progéniture longtemps, puis s'en occupent pendant un bon moment également, conjointement avec les autres éléphantes de la troupe. Il y a une vraie entraide dans cette espèce, qui se retrouve un peu dans la façon dont je conçois mon rapport aux autres. J'aime particulièrement avoir l'éléphant comme patronus.
   

 
   
A la découverte de vos convictions

   
Let me go and i will run, i will not be silence.

   

   
➜ La guerre est là depuis janvier 1979, soit depuis trois maintenant. Mais qu'en pensez-vous ? Vous a-t-elle tout pris ? Pensez-vous qu'elle se terminera un jour ? Ou peut-être vous plait-elle ?
    Je suis en colère. Je suis en colère, car je vois mes droits diminuer sans aucune raison valable. Je suis en colère car ce racisme, j'ai déjà dû le subir à cause de mes traits bridés et maintenant, à cause de l'origine de mon sang. Je suis en colère, car ma fille va devoir grandir dans un monde aux valeurs complètement stupides. Je suis en colère. J'ai perdu mes droits, comme si on m'avait arraché un bout de ma liberté, juste parce qu'un "M" vient tâcher mes papiers d'identité. J'ai perdu mon poste de poursuiveuse car le Capitaine avait trop peur des représailles s'il prenait une sang-de-bourbe dans son équipe. Et tous les jours, tous, je vis dans la peur qu'on vienne m'arrêter sous un prétexte bidon, qu'on m'arrache à ma famille, que ma fille doive grandir sans moi. Cette guerre est une abomination. Le climat dans lequel nous vivons... Bien sûr, on l'avait vu venir. Mais ce n'est pas l'avenir que je veux pour Cho. Je ne veux pas avoir à me justifier d'être une sorcière. Je ne veux pas vivre dans cette peur absurde de me retrouver un jour enfermée ou pire, juste sous prétexte que mes parents sont moldus. Mais que pensez-vous qu'il va finir par arriver ? La seconde guerre mondiale, Hitler, tout ça, ça vous dit quelque chose ? Non ? Alors ouvrez des livres d'Histoire moldus, parce que c'est vers tout ça qu'on se dirige...
 
   ➜ Les tentatives de renverser le régime par l'Ordre du Phœnix ont échouée. Depuis les membres sont poursuivit par les Mangemorts et le Ministère de la Magie. Comment vous positionnez-vous par rapport à l'Ordre ? Que pensez-vous du retour du Lord ? De sa manière de faire ?
   Je crois que mon avis sur le régime actuel est on-ne-peut-plus clair... mais pour le moment, j'essaie surtout de faire profil bas. Je soutien les actions de l'Ordre du Phoenix et si je le pouvais, j'en ferai déjà partie... mais il y a Cho. Et pour elle, je préfère me taire, je préfère garder mes opinions pour moi et me plier aux lois stupides qui régissent aujourd'hui la Grande Bretagne. Mais je n'en pense pas moins. Jamais je ne soutiendrais les actions de ce soit-disant Lord. Son retour ? Une vaste blague. Ce n'est qu'un gamin qui joue avec une fourmilière... sauf que c'est un gamin qui a bien trop d'influence sur d'autres gamins tout aussi inconscients, puérils et dangereux que lui.
 
   ➜ Que pensez-vous de la Vieille Magie ? Légende ou réalité ? rédigez ici la réponse de votre personnage en quelques lignes. S'y intéresse-t-il ? Y croit-il, déjà, ou considère-t-il qu'il ne s'agit là que d'un conte pour enfants, d'une magie inexistante ?
   Sans particulièrement m'y intéresser, je pense qu'elle existe. Comment prétendre le contraire, alors que la Magie existe depuis plus longtemps que l'on ne pourra jamais s'en souvenir ? Bien sûr, je n'ai aucune preuve de ce que j'avance, mais je suis intimement convaincue que la Vieille Magie est réelle. De là à essayer d'en comprendre tous les secrets, en revanche, je n'y suis pas du tout.
 
 
   
   

 
   
My life before the fall...

   
MA VIE AVANT QUE TOUT BASCULE...

   

Je suis issue d'un métissage ethnique, culturel... La rencontre improbable d'un jeune anglais de bonne famille, et d'une fille d'immigrés chinois aux valeurs très traditionnelles. Mon père vient d'une famille moldue relativement aisée, grâce notamment à la réussite professionnelle de mon grand-père, et a entreprit des études pour devenir avocat. Ma mère, quant à elle, vient d'une famille également moldue, très modeste. Mes grands-parents, qui ont quitté la Chine à cause d'un régime politique trop restrictif et d'une pauvreté extrême dans leur pays, sont arrivés en Angleterre lorsque ma mère avait six ans. Ils ont dû se battre pour se faire une place dans la société anglaise, seuls face à une langue et une culture qui leur étaient étrangères. Mais ils ont su se faire une place, et ils ont fini par ouvrir un petit restaurant sans prétention à Londres, partageant avec les londoniens une cuisine typiquement chinoise. Ma mère y a travaillé durant son adolescence, pour payer ses études de couturière. Fabriquer des vêtements a toujours été sa plus grande passion. Mes parents se sont rencontrés lorsqu'ils étaient tous deux étudiants, et mon père a eu beaucoup de difficultés avant de réussir à séduire ma mère. Il venait souvent manger au restaurant de mes grands-parents, simplement pour pouvoir lui parler. Quelques mois après le début de leur relation, j'arrivais. Moi, Feng Lewis, issue du métissage le plus improbable qui soit. Bien entendu, ma naissance ne fut pas chaleureusement accueillie, ni du côté de mon père, ni du côté de ma mère. Du côté paternel, l'imprudence et l'inconscience de mon père étaient pointées du doigt. Du côté maternel, disgrâce et honte se sont abattus sur ma mère. Et mes parents ont fait un pari fou : celui de prouver à leur famille respective que leur histoire, et que ma naissance, n'étaient pas une folie. Ils se sont mariés très jeunes, alors que je n'avais que quelques mois, et après une relation très brève.

Mais, rassurez-vous, ils sont toujours ensemble aujourd'hui. Et, à vrai dire, mes grands-parents paternels et maternels ont fait comme tous les grands-parents du monde ; ils m'ont gâtée, choyée, chouchoutée. Ma famille est le pilier de mon existence, et je suis attachée aux deux cultures qui se sont rencontrées pour me donner naissance. Ma mère a continué ses études et est devenue couturière pour une célèbre marque de vêtements moldue. Quant à mon père, il est devenu avocat, comme il en avait l'ambition. J'ai passé une grande partie de mon enfance chez mes grands-parents, principalement les maternels, déambulant dans le restaurant en lançant de grands sourires aux clients. C'est ce qui a permis à mes parents de pouvoir continuer leurs études. Je n'ai pas eu une vie très difficile, bien que l'école fut une période que je ne porte pas dans mon cœur. Mes traits asiatiques m'ont attiré les moqueries racistes des autres enfants. Vous savez, ces remarques que l'on croit inoffensives car elles sont « juste pour rire » ; ces allusions stéréotypés ; la méconnaissance des différences entre les différentes cultures asiatiques. Le racisme a fait partie de ma vie pendant une grande partie de mon enfance. Et puis, je me sentais différente des autres enfants de mon école. Eux aussi me trouvaient différente. Parfois, lorsque mes émotions devenaient trop difficiles à contrôler, il se passait des choses inexplicables autour de moi. Mes parents ne s'en sont jamais vraiment inquiété, me disant juste de ne pas trop me faire remarquer, d'essayer d'être comme tout le monde, de m'adapter. J'ai trop souvent entendu qu'il fallait que je m'adapte. Et puis, un été, peu avant mon douzième anniversaire, encore âgée de 11 ans, j'ai reçu une lettre qui a changé ma vie. La fameuse lettre de Poudlard, m'annonçant au passage que j'étais une sorcière. Nous avons reçu la visite d'un employé du Ministère, qui a répondu à toutes les questions de mes parents. Quant à moi ? Je ne savais pas quoi penser de cette révélation. Je ne savais pas si je devais être heureuse ou apeurée. J'étais un peu des deux à la fois.

Avant de faire ma rentrée à Poudlard, je me suis renseignée sur cette école, à travers les livres qu'il a fallu acheter. La magie, c'était nouveau, fascinant... Découvrir le Chemin-de-Traverse, croiser tous ces sorciers avec leur robe et leur chapeau pointu, découvrir que ce monde fantasmé par tellement de moldus était réel... C'était mieux qu'un parc d'attraction. Mais plus angoissant, également. C'était l'inconnu. L'achat de ma baguette fut un grand moment, auquel ma mère avait tenu à assister. Lorsque ma baguette et moi nous sommes trouvé, je n'ai jamais ressenti un sentiment si fort, puissant et apaisant à la fois. Et puis, il a fallu faire ma première rentrée. J'étais impressionnée, et surexcitée, toujours ambivalente quant à ce que je devais ressentir face à tout ça. Le Choixpeau Magique m'a laissé le choix entre Gryffondor et Poufsouffle... à cet instant très précis de mon existence, je me suis souvenue des mots de mes parents ; « sois discrète, ne fais pas trop de vagues, fonds-toi dans le paysage, apprends pour toi-même, aide les autres... ». Il était évident que je devais choisir Poufsouffle. Et ce fut le choix le plus judicieux de ma scolarité, car dans cette maison se trouvait l'homme de ma vie, mon âme sœur : mon mari, le père de ma fille. Il était d'une année mon aîné, batteur dans l'équipe de Quidditch de notre maison. Et, quand il m'a vu commencer à m'intéresser au Quidditch, c'est lui qui m'a appris les bases, qui m'en a parlé pendant de longs moments, qui m'a fait voler sur un balai bien avant qu'il ne soit autorisé aux premières années de flotter à cinq centimètres du sol. Le Quidditch a été ce qui nous a réuni, ainsi que notre culture commune. Mon mari est issu d'une famille de sang-mêlé chinoise, composée de sorciers chinois ou d'origines chinoises depuis des décennies. Finalement, notre destin semblait tout tracé.

Mon entrée dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle, en deuxième année, a fini de nous réunir. A force de passer l'intégralité de notre temps ensemble, et d'autant plus en devenant coéquipiers, des sentiments ont commencé à naître de part et d'autre. En parallèle, je n'avais pas tellement de difficultés à me faire des amis. J'étais moyenne en cours, mais je faisais un peu plus que le minimum pour me maintenir à un niveau correct. Quand je repense à ces années à Poudlard... Sept ans de ma vie que je n'oublierais jamais. Et les sorciers se fichaient bien de mes origines ethniques. En revanche, certains se fichaient bien moins de mon statut de sang. Il y avait toujours quelqu'un pour me dire que je n'avais pas ma place à Poudlard, des ennemis qui parlent pour blesser. Tout le monde en a, mais mes amitiés m'ont aidée à passer outre la méchanceté de certains sorciers... Et puis, les années se sont écoulées. Je suis devenue très douée au Quidditch, l'une des meilleures de mon équipe. Mon mari se débrouillait bien, lui aussi. Mais la différence entre lui et moi a été que j'ai très vite compris que le Quidditch était ce que je voulais faire de ma vie. Lui, en revanche, se rêvait davantage Maître des Potions, matière dans laquelle il excellait. Par ailleurs, notre histoire a commencé peu après ma quatrième rentrée. J'avais 15 ans, il n'en avait pas encore tout à fait 16, et nous avons fini par assumer le fait que nos sentiments allaient bien au-delà d'une simple amitié. Il y a eu des moments plus difficiles que d'autres, dans notre couple, mais nous avons toujours su nous soutenir mutuellement, nous pardonner lorsque les actions de l'un affectaient trop profondément l'autre et, surtout, communiquer.

Et finalement, nous nous sommes mariés dès que je fus légalement en âge de pouvoir le faire, l'été avant ma dernière année. J'avais 17 ans, je goûtais à la majorité sorcière et à ses avantages, des rêves plein la tête. Mon histoire d'amour était parfaite à mes yeux... Je ne sais pas si j'étais la seule femme mariée de septième année, mais ce bonheur était trop parfait pour que je m'en soucie. Puis, à la fin de ma scolarité, j'ai eu l'opportunité de pouvoir rejoindre l'équipe nationale de Quidditch d'Angleterre et, poussée par mon mari, j'ai fini par accepter. Ma vie était un conte de fée. En tout cas, à mes yeux. J'avais tout pour être heureuse. Situation stable, mariage solide, travail qui dépassait toutes mes espérances... Mon mari et moi avons attendu un certain temps avant de se décider à tenter l'aventure de la parentalité. Lorsque nous avons pris la décision de faire un enfant, j'étais au summum de ma carrière de joueuse professionnelle, et il était potionniste pour Ste Mangouste. Nous avions une belle vie, une petite maison dans la banlieue londonienne magique, des amis... Et ma grossesse a complété ce tableau parfait. Nous vivions dans notre bulle, et c'était là notre plus grosse erreur. Autour de nous, le monde sorcier n'allait pas bien. Nous le savions, mais nous avons préféré l'ignorer. Et Cho est née le 20 Décembre 1978, dans un monde tordu. Je crois que je m'en voudrais toujours de lui avoir donné naissance dans ces conditions. Les mois qui ont suivi la naissance de Cho ont été éprouvants et tout a été de mal en pire. De chez moi, forcée depuis plusieurs mois et pendant plusieurs mois d'arrêter le Quidditch, j'ai vu le monde magique partir en ruine, contrastant violemment avec le sourire de mon nouveau-né. En tant que née-moldue, j'ai vu mes droits être progressivement réduits, mes papiers d'identité marqués d'un « M » plus stigmatisant encore que mes yeux bridés. Le Capitaine de mon équipe a refusé de m'y réintégrer, prétextant qu'ils avaient trouvé un joueur plus qualifié pour cacher le fait que mon statut de sang était devenu un problème pour eux. Ce fut la descente aux Enfers. Et le pire ? Je devais me taire. Je devais simplement acquiescer et me taire, pour ne pas risquer de mettre potentiellement ma famille en danger.

Est-ce que vous avez la moindre idée d'à quel point tout cela me rend malade ? Ce monde me rend malade. Mais que puis-je y faire ? Ceux qui ont osé se dresser contre toute cette mascarade sont traqués, enfermés... Comment pourrais-je prendre ce risque alors que ma fille a encore tellement besoin de moi, et que je sens mon mari être de plus en plus affecté par tout ça et les répercussions sur moi ? Et pourtant, arriverais-je encore à m'adapter longtemps ? A me taire ? A regarder le monde que j'ai tant aimé se détruire de cette façon sans rien faire ? Je n'ai pas encore de réponse à cette question... un jour, peut-être. Un jour.  
   

   

   

01. C'est une sportive, qui a été repérée par des recruteurs de l'équipe nationale de Quidditch d'Angleterre, alors qu'elle jouait son dernier match de sa septième année en tant que poursuiveuse pour l'équipe de Poufsouffle. 02. Son prénom signifie Phoenix, ce que ses parents ont trouvé d'une délicieuse ironie en découvrant que les phoenix existaient réellement dans le monde magique, dont leur fille fait partie. 03. Elle est aujourd'hui mère au foyer, n'ayant pas eu la chance de pouvoir retrouver son poste de poursuiveuse dans l'équipe nationale après la naissance de Cho et son congé maternité. Mais elle ne supporte pas vraiment de rester toute la journée à la maison, même si s'occuper de sa fille est un véritable bonheur. 04. Elle cherche aujourd'hui un travail dans le Londres Moldu, pour éviter d'avoir à faire face aux regards haineux, accusateurs ou peinés en découvrant le "M" de sa carte d'identité. 05. Elle a toujours cru aux âmes soeurs, et à l'existence d'un seul et unique amour dans toute une vie. Elle pense très sincèrement avoir trouvé le sien, sous les traits de son mari, dont elle est toujours aussi amoureuse après toutes ces années.

 
   
IRL

   
QUI SE CACHE DERRIÈRE L'ÉCRAN ?

   

Pseudo : no_name
   Age : 25 ans
   Comment avez vous découvert le forum ? J'ai vu de la lumière donc je suis entrée... ou alors, j'ai suivi une pub postée sur un groupe rpg facebook !
   Votre avis sur le forum ? J'aime le contexte adulte, le côté dystopie et le fait de pouvoir éventuellement jouer des personnages de la saga très très secondaires à un âge intéressant (comme la mère de Cho Chang, par exemple  ::5::  ). Le côté contexte évolutif est aussi quelque chose qui m'a attiré !
   Votre présence sur le forum ? Aléatoire, ça dépend surtout de mon irl, mais j'essaie de toujours poster au moins une fois par semaine en rp !
   Un petit mot? J'espère pouvoir jouer de grandes choses ici  ::40::
   





Dernière édition par Feng Chang le Jeu 30 Aoû - 22:10, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 529
Date d'inscription : 10/08/2018
avatar
BIENVENUUEEE ::51:: ::62::

Bon courage pour ta fiche !

T'as raison, vaut mieux entrer quand y a de la lumière sinon on peut se prendre les pieds dans le tapis tsé. C'pas toujours safe ! ::21::

Code:
  Votre avis sur le forum ? J'aime le contexte adulte, le côté dystopie et le fait de pouvoir éventuellement jouer des personnages de la saga très très secondaires à un âge intéressant (comme la mère de Cho Chang, par exemple  ::5::  ). Le côté contexte évolutif est aussi quelque chose qui m'a attiré !

Du love ! ::26:: ::26:: ::26:: ::26:: ::26:: ::26:: ::26:: ::26:: Merciiiiiii! ::35:: Je vais rougir ::12::
(Bon j'ai pas tout fait toute seule, heureusement que Léo est là xD )

_________________

- People fall in love in mysterious ways -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Messages : 220
Date d'inscription : 10/08/2018
Age : 26
Localisation : Londres
avatar
Haaaan BIENVENUE **
C'est super stylé la maman de Cho c'est trop bien !
Si tu as des questions n'hésite pas et bon courage pour ta fiche =)

_________________

there goes my heart beating 'cause you are the reason i'm losing my mind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 29/08/2018
avatar
Merci à toutes les deux ::3::

Effectivement, je préfère autant ne pas me prendre les pieds dans le tapis, c'est mieux avec la lumière ! ::21:: Et de rien pour mon avis sur le forum, c'est tout à fait sincère ! Bon boulot que celui que vous avez fait là ! ::40::

Et ouiii, ça fait tellement longtemps que je veux trouver un forum HP sur lequel incruster la maman de Cho. On ne sait rien sur ce personnage (on ne sait même pas, en réalité, si elle est moldue ou sorcière, malgré la méprise du film qui la disait employée du ministère, alors que ce n'est pas tout à fait elle, vu que ce n'est pas tout à fait Cho qui a dénoncé l'AD dans le livre ::29:: ) ! Bref, c'est un personnage quasi inexistant et pourtant, c'est trop intéressant de pouvoir créer quasiment de toute pièce un personnage de la saga ::26::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 10/08/2018
Age : 26
Localisation : Londres
avatar
Oui c'est super intéressant ! J'ai vraiment hâte de voir comment tu vas nous la présenter !
Et ravie que tu ne fasses pas l'amalgame avec le film !

_________________

there goes my heart beating 'cause you are the reason i'm losing my mind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 529
Date d'inscription : 10/08/2018
avatar
Feng Chang a écrit:
Merci à toutes les deux ::3::

Effectivement, je préfère autant ne pas me prendre les pieds dans le tapis, c'est mieux avec la lumière ! ::21:: Et de rien pour mon avis sur le forum, c'est tout à fait sincère ! Bon boulot que celui que vous avez fait là ! ::40::

Oui hein, moi même la lumière allumée je me prend le tapis dans les pieds !  ::122::

Feng Chang a écrit:
Et ouiii, ça fait tellement longtemps que je veux trouver un forum HP sur lequel incruster la maman de Cho. On ne sait rien sur ce personnage (on ne sait même pas, en réalité, si elle est moldue ou sorcière, malgré la méprise du film qui la disait employée du ministère, alors que ce n'est pas tout à fait elle, vu que ce n'est pas tout à fait Cho qui a dénoncé l'AD dans le livre ::29:: ) ! Bref, c'est un personnage quasi inexistant et pourtant, c'est trop intéressant de pouvoir créer quasiment de toute pièce un personnage de la saga ::26::

Oui !! Ça va être génial de voir évoluer ton perso avec un tel contexte ! C'est vrai que c'est cool d'inventer la vie des persos tirés de la saga quand on ne sait quasiment rien dessus ! ::6::

_________________

- People fall in love in mysterious ways -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
avatar
Invité
Bienvenue parmi nous ::9::
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 150
Date d'inscription : 13/08/2018
avatar
Bienvenue parmi nous !
Quelle bonne idée de personnage !

_________________
more than just a Werewolf

©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 29/08/2018
avatar
Merci beaucoup à tous les deux pour votre accueil !

Et Sulpi, enlève les tapis, c'est mieux pour ta santé ::131::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 29/08/2018
avatar
Je double-poste pour annoncer que ma fiche est terminée ! ::9::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 137
Date d'inscription : 20/05/2018
avatar

       
        FÉLICITATIONS!!
       
       

       
« L'aventure ne fait que de commencer...»
       
       
Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais VALIDÉ!!Pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille ! Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux...
Ton patronus sera une MARMOTTE

       
       
       
       _________________________________________
       
       
       

       
Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ).
       Nous t'invitons aussi à consulter les intrigues pour intégrer l'action du forum (ICI) et t'inscrire aux futures intrigues!
       
       Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ) et ton Patronus (ICI) . Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça !
       
       Enfin, n'hésite pas à venir flooder ( ICI ), jouer ( ICI ) et à t'amuser parmi nous!
       
       
       
               

       
       
       
       



Non mais les tapis, c'est beau, ca gratte les fesses quand il faut !
::122::

_________________
- Compte Admin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crucio.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
(terminé) FENG - i know it all ends tomorrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Période d'essai terminée : Gray
» Tomorrow Never Dies [PV]
» Un Champagne Millésimé - Chasse terminée
» BDI (break a durée indéterminée)
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crucio :: . { . . . Plongez dans l'Univers . . . } . :: Les Registres des Etats Civils :: Nos diplômés. :: Les Sorciers Validés-